× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Pour garder la forme, la qualité des repas compte mais la fréquence aussi

Pour garder la forme, la qualité des repas compte mais la fréquence aussi
 

Des chercheurs mettent en avant le lien entre la fréquence des repas et l'indice de masse corporelle. De mauvaises comme de bonnes habitudes à l'instar d'un gros petit déjeuner sont en effet d'une grande importance pour un maintien du poids de santé.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Aloïs Nolin
    Aloïs Nolin     

    Chouette, on va pouvoir oublier les résultats des centaines voire milliers d'études sérieuses et fiables sur le sujet... Le calcul est pourtant des plus simples : si [calories in] > [calories out] alors prise de poids, sinon, perte de poids. La fréquence des repas n'a strictement aucun impact sur le poids. L'étude se base sur l'IMC des participants, une unité de mesure non fiable au possible. De plus, ni l'activité physique ni la composition des repas n'ont été contrôlées... Une étude à jeter à la poubelle, comme bien d'autres autour de la nutrition... Le jeûne intermittent (pour nommer ce dont parle l'article sans avoir l'air de le savoir) ne permet que de contrôler l'appétit pour permettre un régime hypocalorique plus aisé. On conseille de sauter le petit-déjeuner pour une bonne raison (lobbyisme quand tu nous tiens): ce repas est principalement composé de glucides, ce qui reste une mauvaise idée lorsqu'on veut diminuer son indice de masse graisseuse.

  • jacques62
    jacques62     

    l'IMC c'est des conneries. je mesure 1.70 , 85 kg et 12% de masse graisseuse car bodybuilder !

  • jacques62
    jacques62     

    l'IMC c'est des conneries. je mesure 1.70 , 85 kg et 12% de masse graisseuse car bodybuilder !

Votre réponse
Postez un commentaire