BFMTV

Port du masque: comment éviter l'apparition de boutons et les irritations?

Boutons d'acné, marques d'irritation voire apparition d'eczéma... Depuis que le port obligatoire du masque s'est généralisé, de nombreuses personnes se plaignent de problèmes cutanés.

Il a beau être un allié indispensable dans la lutte contre le coronavirus, le masque entraîne aussi quelques désagréments. Depuis qu'il est obligatoire à l'extérieur dans la majorité des villes ainsi qu'en entreprise, on le porte sur le nez à longueur de journée. Chez certains, il provoque irritations et des démangeaisons cutanées. BFMTV.com vous livre quelques explications et quelques astuces pour y remédier.

· Pourquoi des boutons apparaissent-ils sous le masque?

Lorsque l'on porte le masque de façon prolongée, on a chaud et rapidement, une sensation d'humidité se faire ressentir autour de la bouche. Un phénomène normal, dû à la chaleur humide produite par notre respiration, mais qui peut provoquer des petits boutons de chaleur.

Le masque peut aussi favoriser l'apparition de certaines pathologies comme l'acné, l'eczema, le psoriasis ou la rosacée, alerte sur BFMTV Marc Perussel, dermatologue et vice-président du syndicat national des dermatologues, surtout pour des personnes qui y sont déjà sujettes au quotidien.

"On met le masque au niveau d'une zone aérienne, là où éventuellement on expulse des germes", rappelle-t-il. "Le visage ne peut pas respirer. Donc, forcément, tout cela va macérer et possiblement aggraver des pathologies déjà existantes comme l'acné, l'eczéma, la rosacée ou encore le psoriasis."

En d'autres termes, "le masque majore les phénomènes d'irritation dans une zone déjà sensible", résume-t-il.

· Privilégier les masques en coton, bannir le maquillage

Le port d'un masque en coton naturel au lieu d'un masque chirurgical peut permettre de limiter ces petits tracas.

Lorsque cela est possible, lorsque l'on se retrouve seul par exemple ou lorsqu'il faut changer son masque chirurgical, on peut en profiter pour faire respirer un peu son visage. On peut alors appliquer de la crème hydratante pour calmer les irritations.

Par ailleurs, le maquillage et notamment le fond de teint, qui obstrue les pores est à bannir.

· Demander conseil à son dermatologue

Pour les personnes qui développeraient de l'eczéma ou du psoriasis, Marc Perussel conseille de consulter un dermatologue.

"Il existe des traitements bien connus par les médecins qui permettent de calmer ces pathologies", rassure-t-il. Et de conclure: "En aucun cas, cela ne doit être une raison pour arrêter de mettre son masque."

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV