En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
optique innovation technologie
 

L'espoir de porteurs de lunettes et de lentilles de pouvoir un jour s'en passer définitivement pourrait venir des travaux d'un optométriste canadien. Une prothèse sur laquelle sa société travaille depuis huit ans pourrait redonner une vision plus que parfaite à leurs bénéficiaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Zeripper
    Zeripper     

    Bien que traitant du même sujet, la vidéo parle d'une autre entreprise, et d'une autre technologie que l'article....

  • carodebiot
    carodebiot     

    en ce qui me concerne, je n'ai jamais eu une très bonne vue meme avec des lunettes ou après une opération au Lasik. Je suis très hypermétrope et asygmate.depuis toute petite. Maintenant avec l'age, la presbytie est venue encore empirér les choses. Donc si cette technique fait ses preuves et passe les barrières de controle, alors oui , oui et merci, mille fois merci !!!! je n'hésiterai pas.

  • Barbarovich
    Barbarovich     

    Suis je le seul à trouver ces innovations inquiétantes ? Toucher à la nature de l'Homme, même sous de louables intentions, n'est ce pas prendre le chemin d'un certain eugénisme ? Eugénisme doublé d'une inégalité sous-jacente. Ce genre d'innovations sera, on peut le penser, réservées aux riches. Ce qui, puisqu'il est question "d'améliorer" l'Homme, passera d'une inégalité sociale à une inégalité réellement raciale.

    cpakoi
    cpakoi      (réponse à Barbarovich)

    @Barbarovich
    Vous êtes hors sujet. On ne touche pas à la nature de l'homme ici. Il n'y a aucune manipulation des gênes!
    On parle uniquement d'améliorations unitaires par apport extérieur. Ce n'est pas hériditaire !
    Par ailleurs l'homme utilise depuis des siècles des extensions de lui-même qui l'améliore. Cela a commencé avec les pierres taillées pour en arriver aux smartphones aujourd'hui. Nous sommes DEJA des hommes améliorés.
    Que l'outil soit greffé biologiquement ne change rien à ce principe.

    dimisico6
    dimisico6      (réponse à Barbarovich)

    @Barbarovich
    Vous dites n'importe quoi. On ne touche pas à la nature de l'homme ici. Il n'y a aucune manipulation des gênes!
    On parle uniquement d'améliorations unitaires par apport extérieur. Ce n'est pas hériditaire !
    Par ailleurs l'homme utilise depuis des siècles des extensions de lui-même qui l'améliore. Cela a commencé avec les pierres taillées pour en arriver aux smartphones aujourd'hui. Nous sommes DEJA des hommes améliorés.
    Que l'outil soit greffé biologiquement ne change rien à ce principe.
    Et avec votre raisonnement ultra-pro-nature-préventif, nous serions encore des hommes-singes chasseurs-cueilleurs avec un niveau de vie guère plus avancé que celui des singes eux-mêmes...

    Raph75
    Raph75      (réponse à Barbarovich)

    Effectivement Barbarovich, renonçons à la science et à la médecine, laissons faire dame nature. Abandonnons à leur sort les blessés et les malades, vieux ou jeunes. Laissons les gens avec leur(s) handicap(s). Laissons souffrir. Laissons mourir. Belle morale.
    Non, le terme eugénisme n'est qu'un épouvantail hypocrite. Tout le monde est eugéniste convaincu lorsqu'il s'agit de proches. Tout le monde souhaite pour soi-même et plus encore pour ses enfants, qu'ils soient au minimum bien portants, et si possible beaux, forts, intelligents et ainsi de suite. Il n'y a aucune limite ferme et définitive entre médecine et eugénisme, tout dépend de ce que l'on est prêt à qualifier de pathologie ou de handicap, des notions subjectives qui évoluent avec le temps, les mœurs et surtout les possibilités techniques. Plus exactement encore, la médecine n'est jamais qu'une tentative d'amélioration de la machinerie humaine sur individus déjà nés, quand l'eugénisme se situe entre la conception et la naissance.
    Enfin pour ce qui concerne l'inégalité qui en découlerait, elle n'a rien d’intrinsèque à ce domaine. Dès lors qu'il y a des fortes disparités de moyens, il y a des fortes disparités dans ce que les gens peuvent s'offrir en tous domaines. Ce ne sont pas les applications qui sont à blâmer, mais uniquement les systèmes juridiques qui ne favorisent pas suffisamment la redistribution des richesses. Et de ce point de vue nous ne sommes pas les plus mal lotis.

Votre réponse
Postez un commentaire