Obésité infantile: la fin des personnages animés sur les aliments trop gras et sucrés?

Obésité infantile: la fin des personnages animés sur les aliments trop gras et sucrés?
 

Alors que l'Europe n'est pas épargnée par une hausse de la prévalence de l'obésité infantile, le Bureau européen des unions consommateurs s'attaque à l'un des facteurs qui serait en partie responsable: l'utilisation de mascottes par les fabricants pour promouvoir des aliments très peu équilibrés.

Votre opinion

Postez un commentaire