× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
adn
 

Une étude menée par des scientifiques de l'université américaine Harvard démontre que les sévices subis pendant l'enfance laissent des cicatrices sur l'ADN. Des stigmates qui peuvent même se transmettre de génération en génération.

Votre opinion

Postez un commentaire