Les prothèses mammaires du n°1 du secteur accusées de favoriser une forme très rare de cancer

prothèse.jpg
 

Les implants commercialisés par la firme américaine Allergan provoqueraient dans certains cas un lymphome anaplasique à grandes cellules, une forme rare mais agressive de cancer. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire