BFMTV
Santé

Le Pr Gilles Pialoux se dit "favorable" au rétablissement des tests gratuits

Gilles Pialloux sur BFMTV-RMC le 17 novembre.

Gilles Pialloux sur BFMTV-RMC le 17 novembre. - BFMTV

"C'est un outil de plus pour détecter plus tôt, pour isoler", a justifié le professeur sur BFMTV-RMC ce mercredi, rappelant l'augmentation des symptômes du Covid avec l'arrivée de l'hiver.

"Je pense qu'il faut mettre ça sur la table", a indiqué le professeur, se disant "favorable" au rétablissement de la gratuité des tests, comme c'était le cas avant le 15 octobre.

"Bien sûr que le test protège moins que le vaccin, mais c'est un outil de plus pour détecter plus tôt, pour isoler", a-t-il souligné. Avant d'ajouter: "Quelqu'un qui se sait positif n'a pas le même comportement, c'est humain. Il s'isole, il prend des mesures."

"Là on va être dans une situation hivernale où il va y avoir des gens qui vont avoir pleins de symptômes qui ressemblent à un Covid bénin et ne vont pas se faire dépister", a justifié Gilles Pialoux.

Le professeur a ajouté un autre argument sur l'allongement du délai entre le moment des symptômes et du dépistage, qui est "presque à trois jours" désormais.

"Non seulement on a perdu 24% de dépistage chez les asymptomatiques, selon les données Santé Publique France, mais en plus on a allongé [le délai], donc là on n'est pas bon", a-t-il pointé.

Le gouvernement a rendu les tests payants pour inciter les Français à se faire vacciner. Il faut compter 44 euros pour un test PCR, 22 euros pour un test antigénique.

Nina Jackowski