Le travail sur des longues plages horaires, à des horaires décalées ou de nuit est souvent associé à une diminution de la durée du sommeil.
 

Les personnes dont l'emploi comprend de longues périodes de travail ininterrompu, et donc une privation de sommeil importante, sont plus susceptibles de connaître une augmentation de leur tension artérielle. Ces conclusions d'une récente étude montrent que le manque de sommeil a bien des effets délétères sur la fonction cardiaque.

Votre opinion

Postez un commentaire