(photo d'illustration)
 

Après un premier signal à l’automne dernier, l’Agence de biomédecine a confirmé une baisse d’activité de 5% en 2018. Une première après huit années de forte hausse.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire