BFMTV

Le cerveau vieillit de huit ans après un AVC

Chaque année en France, 130.000 personnes sont victimes d'un AVC.

Chaque année en France, 130.000 personnes sont victimes d'un AVC. - Nagui Antoun - Genome Biology - AFP

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) provoqueraient un vieillissement de huit ans du cerveau, selon une étude menée par des scientifiques américains de l'université du Michigan. Les principales fonctions traumatisées étant la mémoire et la vitesse de réflexion.

Cette étude, publiée dans la revue Stroke, s'est portée de 1998 à 2012 sur 4.900 hommes et femmes âgées de plus de 65 ans et victimes d'AVC. Le vieillissement serait dû à de fortes lésions cérébrales.

Chaque année, 130.000 personnes sont victimes d'un AVC en France, soit une touchée toutes les quatre minutes. En 2010, 32.500 personnes sont mortes des suites d'un tel accident. C'est la première cause de mortalité chez les femmes, et la troisième chez les hommes.

Il y a quelques semaines, une autre étude avait révélé que la poignée de main pouvait prédire un AVC. Un nouvel appareil, le dynamomètre à poignée, mesure la force de la poignée de main. Une corrélation importante existe entre la force de la main et un décès prématuré. Ce test pourrait être plus fiable que celui utilisé jusqu'à présent, le suivi de la tension artérielle.

G.E.