En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les entreprises se préoccupent peu des "workaholic", addiction considérée comme "noble".
 

Les entreprises se préoccupent rarement des accros au boulot… Pourtant, à terme, les risques de burn out guettent. Les collègues peuvent aussi en souffrir.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • testconf
    testconf     

    ah au fait, votre serveur plante, quand j'ai posté je me suis retrouvé avec une page blanche, je suis revenu en arrière, idem... résultat deux posts sans confirmation!

  • Sylvia Thillier
    Sylvia Thillier     

    Je suis écoeurée par vos propos 2 BO en 2 ans et non je ne veux pas écraser mes collègues ou les étouffer c est la hiérarchie qui nous écrase des méthodes de management toxiques qui prônent la division pour régner et c est la non reconnaissance médicale qui fait souffrir.....HONTE à vous pour votre manque d humanité face aux souffrances qu' engendre le burn out,Je reste courtoise mais ça m écorche la bouche de rester polie à votre égard.

Votre réponse
Postez un commentaire