BFMTV

Lavage fréquent, port de gants, gel hydroalcoolique: comment bien protéger ses mains

Un homme se lave les mains à Hong Kong, le 4 février 2020 (photo d'illustration)

Un homme se lave les mains à Hong Kong, le 4 février 2020 (photo d'illustration) - Anthony Wallace-AFP

Alors que la population française est appelée à se laver les mains très fréquemment et à faire usage de gels hydroalcooliques pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, comment éviter que la peau ne se dessèche? Un médecin donne à BFMTV.com quelques astuces pour protéger ses mains.

Alors que l'épidémie de coronavirus impose de se laver très régulièrement les mains, qu'il est également recommandé d'utiliser du gel hydroalcoolique et que certaines personnes font également usage de gants à usage unique pour se protéger du risque de contagion, les mains sont mises à rude épreuve. Abimées, desséchées, comment les protéger d'une irritation cutanée? Le médecin Antoine Demonceaux livre ses conseils à BFMTV.com.

  • Privilégier le savon de Marseille liquide

L'idéal, selon ce médecin, est de se laver les mains avec du savon de Marseille liquide ou un savon surgras qui, à la différence des savons secs, vont protéger la peau au lieu de la décaper.

"Pour moi qui me lave les mains douze fois par heure, pour toutes les personnes qui se lavent les mains fréquemment comme les soignants ou celles qui ont la peau fragile avec une tendance à l'eczéma, le savon de Marseille liquide a l'avantage de contenir de l'huile de coprah qui laisse une protection lipidique sur la peau et évite le dessèchement." 
  • Attention à la crème hydratante

Si Antoine Demonceaux recommande les savons surgras, il déconseille cependant d'utiliser des crèmes hydratantes pour les mains. Car selon ce médecin, elles pourraient être vecteur de germes et de bactéries et favoriser le risque de contagion.

"Une fois que l'on s'est bien lavé les mains et qu'elles sont propres, il faut éviter de remettre de la crème", insiste-t-il.
  • Le gel hydroalcoolique seulement en extérieur

Dernier conseil de ce médecin: n'utiliser le gel hydroalcoolique que lorsqu'il n'est pas possible de se laver les mains avec du savon. "Il faut le réserver aux moments en extérieur, lors de déplacements ou pour nettoyer certaines surfaces, comme les poignées de porte." Car selon Antoine Demonceaux, "se tartiner'" les mains de gel hydroalcoolique "toutes les cinq minutes à longueur de journée" risque d'être irritant voire allergisant. 

"Je ne serais pas étonné de voir, dans un mois ou deux, apparaître des cas d'eczéma au contact de produits similaires ou contenant des substances présentes dans les gels hydroalcooliques."

Pour rappel, pour que le lavage de mains soit efficace, il est nécessaire qu'il dure entre quarante et soixante secondes et de n'oublier aucune zone comme le dos des mains et des doigts, les ongles ou entre les doigts, comme le rappelle l'Organisation mondiale de la santé.

Céline Hussonnois-Alaya