La progestérone peut protéger le cerveau après un AVC
 

Une équipe de chercheurs français vient de démontrer l'implication de la progestérone dans la protection du cerveau après un accident vasculaire cérébral. Leur étude montre également que les cerveaux des souris mâles et femelles réagissent différemment, de quoi imaginer une nouvelle prise en charge des AVC prenant en compte le sexe des patients.

Votre opinion

Postez un commentaire