En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"J'ai choisi de prendre le risque de la maladie plutôt que celui des vaccins", explique Sophie, mère de trois enfants

Un vaccin en préparation (illustration).
 

Les Français sont de plus en plus méfiants vis-à-vis de la vaccination, et certains parents vont jusqu'à la refuser pour leurs enfants. Un décision qui n'est pas sans risques, notamment en matière de santé publique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Jerome18
    Jerome18     

    Je connais une personne de 80 ans qui a eu la coqueluche étant jeune. Il a toujours eu des problèmes respiratoires depuis et a souvent des infections bronchiques à répétitions avec cures d'antibiotiques (plusieurs en même temps car il est devenu résistant à force de les utiliser). C'est une perte indéniable en qualité de vie, je ne le souhaite pas à ces 3 enfants qui risquent d'en vouloir à leur mère plus tard.

    Jerome18
    Jerome18      (réponse à Jerome18)

    (même si son intension était bonne et qu'elle a fait ce qu'elle pensait être le mieux pour eux).

  • France Mercier
    France Mercier     

    J'ai été vacciné de 2 mois à 35 ans. ... Ça ne m'as jamais empêcher de tomber malade, ça n'as pas non plus fait en sorte que je penne moins d'anti-biotique. Et justement à cause que j'avais peur d'avoir une résistance aux anti-biotiques, je me suis intéressée aux plantes médicinales. Surprise il y a des plantes médicinales pour toute les maladies. Ail, gingembre, aubépine, romarin, maca, fenugrec, radis noir, 5-HTP griffonia, Rhodiola, reine des prés, ortie, bardane pour ne nommer que ceux là. J'ai arrêté la vaccination pour ma santé, mais j'ai pas remplacé ça par du vent. Ce sont les plantes médicinales qui ont remplacé les vaccins, quand j'en ai besoin j'utilise les plantes.

    Jerome18
    Jerome18      (réponse à France Mercier)

    On parle des vaccins contre des maladies graves qui ont des risques de complications sévères, pas contre les petits rhumes ou les petites gastro hivernales. Donc oui bien sur qu'on peut tomber malade même si on a été vacciné, on peut même être amené à utiliser des antibiotiques, ca ne remet pas en question le fait que vous êtes et resterez protégé des maladies dont vous avez été vacciné. Les vaccins, qu'on utilise depuis plusieurs décennies, permettent de protéger contre des maladies dont on n'entend plus beaucoup parler, puisque justement ils ont permis de presque les supprimer.
    J'aimerai bien savoir quelles type de maladies contagieuses virales ou bactériennes vous traitez avec les plantes que vous citez. Bien sur que la phytothérapie à des vertus (n'oubliez pas qu'elle peut aussi avoir ses risques), mais aucune ne remplace les vaccins. Vous êtes totalement hors sujet (citer l'aubépine quand on parle de vaccins ahahah)

  • gilbert_ve
    gilbert_ve     

    Cette façon complaisante de traiter ce genre de sujet, en donnant raison à "cette pauvre maman" qui prétend défendre ses enfants en ne le faisant pas vacciner, me déçoit profondément.
    Arrêtons le scientisme. C'est obligatoire, "point".
    Des sanctions sont prévues; appliquons les "un petit peu", et ça se dégonflera vite.
    On n'est quand même pas à Notre Dame des Landes partout !.....
    Incurie et fumisterie.
    Dommage que vous vous laissiez aller à en être porte parole.

  • dany-tou
    dany-tou     

    Sur ce sujet je soutiens le professeur Joyeux .

  • al Azar
    al Azar     

    AVEC DE TELS PERSONNAGES
    on n'aurait jamais éradiqué la tuberculose, la variole, la vérole, la rage, la polyo.......
    C'est une criminelle !

    Audrey64
    Audrey64      (réponse à al Azar)

    Lollll! Lisez ce rapport sur l 'éradication de la variole!! Et sachez que la polio et la rage existent encore! On vous injecte du formadéhyde de l aluminium , etc , et c'est pas criminel ça?? Allons allons, reprenez vous... Vous vous trompez de cible...ET tiens lisez ceci ça vous instruiera! https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fapps.who.int%2Firis%2Fbitstream%2F10665%2F39258%2F1%2Fa41464_fre.pdf&h=ATPHzCYEWV8nW__QL9sL6SWtNbXPmIksAJsuvHqv0VJyOSjW9kdsQn0k0KJZMfNMfnjbAtUhSRVQI_9CdncByoErQrLxEhCGmJrpLjlW-aLWXsEuvUISnH-KeY84-Nmv_w5uYbqfGhU

    Audrey64
    Audrey64      (réponse à Audrey64)

    8.2.4 "Les campagnes d'éradication reposant entièrement ou essentielement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans quelques pays mais ECHOUERENT dans la PLUPART DES CAS. Les campagnes de vaccination de masse connurent les plus grands succès dans les pays dotés de services de santé relativement bien développés [...] Pour extirper la variole de ces pays avec les moyens disponibles, il fallait absolument changer de stratégie.
    8.3.1 "En Inde, cinq ans après une campagne nationale d'éradication entreprise en 1962, le nombre des notifications était plus grand qu'il ne l'avait jamais été depuis 1958"

    Jerome18
    Jerome18      (réponse à Audrey64)

    "8.2.4 Toutefois dans certains pays, même lorsque la couverture de vaccination atteignait 80 ou même 90%, les sujets sensibles non vaccinés, regroupés en certains secteurs particuliers [pauvres], constituaient une population suffisamment important pur que la transmission de la variole se perpétue."
    En gros le paragraphe en dessous de votre citation dit que c'est à cause des gens non vaccinés que les campagnes d'éradication échouent
    "8.3.1 On redoubla d'effort pour améliorer la notification et le dépistage grâce à une surveillance active"
    Si le nombre de notification était plus grand en 1962 qu'en 1958, c'est seulement parce qu'il y avait un meilleur dépistage.

    Quand on cite un texte, c'est mieux de le comprendre

    Quand à l'aluminium, il y en a partout, notamment dans le chocolat. Une plus grande transparence de ce coté serait probablement bien, mais plusieurs rapport ne montrent pas de causalité entre l'aluminium des vaccins et les maladies qu'on leur attribue (ca fait 20 ans que les anti vaccins cherchent et personne n'a pas confirmé qu'il y avait un risque réel).

  • Pseudome
    Pseudome     

    Elle devrait respecter les vaccins obligatoires. Pour les autres, elle peut passer à côté ! Et elle doit se vacciner tous les 10 ans pour les 1ers vaccins ...

    Audrey64
    Audrey64      (réponse à Pseudome)

    Et non..La loi demande quatre injections de DTP pour être en regle à vie..Après l âge de 15 ans, on ne peut plus rien demander à qui que ce soit, vaccins faits ou pas.Et puis , il faudrait s informer, le dtp seul n'existe pas en primo vaccination....Donc bon, elle devrait respecter, elle ne peut pas, personne ne peut d ailleurs!

Votre réponse
Postez un commentaire