BFMTV

"Il a été attentif": comment s'est passé l'échange entre Macron et des soignants à l'Élysée

Le président Emmanuel Macron, le é8 octobre 2020 à l'Elysée, à Paris

Le président Emmanuel Macron, le é8 octobre 2020 à l'Elysée, à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Lundi, Emmanuel Macron a reçu à l'Elysée une délégation de soignants représentant les équipes des SAMU et des Urgences, alors que le pays fait face à une deuxième vague de contaminations.

Trois jours après l'instauration d'un nouveau confinement dans tout le pays, une délégation de soignants représentant les équipes des SAMU et des urgences a été reçue ce lundi par le président de la République à l'Elysée. Une réunion qui a permis de souligner "ce qui a bien fonctionné au printemps" avec l'objectif de "pérenniser les modèles organisationnels qui ont permis d'absorber cette première vague", a expliqué ce mardi matin le président de SAMU-Urgences de France au micro de BFMTV.

"Emmanuel Macron a été attentif, il connaît bien le dossier, je dois le reconnaître, y compris des éléments extrêmement techniques", a souligné François Braun.

Le désengorgement des urgences, une priorité

"Nous avons beaucoup parlé de la mise en place du service d'accès aux soins, cette porte d'entrée unique qui permet de mieux prendre en charge les patients d'une façon globale, en collaboration étroite avec nos collègues de médecine de ville, afin de protéger l'hôpital et les urgences", a-t-il ajouté, évoquant également une longue discussion avec le président sur l'organisation interne de l'hôpital".

Nous devons "fluidifier les parcours des patients, afin d'éviter cette stagnation dans les services d'urgence qui entraînent des complications, voire des décès", a expliqué François Braun.

Au cours de ce rendez-vous, Emmanuel Macron "a assuré la délégation de tout son soutien et celui de la nation, ses remerciements pour l’engagement exceptionnel des équipes pour faire face à la montée de la deuxième vague", a indiqué l'Élysée. Il a par ailleurs encouragé la délégation "à poursuivre  toutes les réflexions sur les modalités d’association de toutes les forces soignantes, secouristes... pour améliorer l’offre de réponse aux demandes en soins non programmés dans les territoires".

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV