BFMTV

La fin du masque en extérieur se fera "de manière différenciée sur le territoire"

Le président de la République affirme qu'il faut continuer à garder le masque "obligatoire" pour les prochaines semaines.

"Ne pas aller trop vite". Interrogé ce mercredi soir depuis Saint-Cirq-Lapopie (Lot), Emmanuel Macron a indiqué que la levée du port obligatoire du masque en extérieur "se fera de manière différenciée".

"La perspective dans laquelle on vit tous, c'est qu'on puisse progressivement l'enlever, et qu'on puisse l'enlever dans les lieux ouverts où il n'y a pas trop de risque. [...] Ca se fera là-aussi de manière différenciée sur le territoire. [...] Au niveau national il faudra encore attendre un peu. Je pense que jusqu'à la fin juin, on va garder au niveau national à peu près la même organisation", a-t-il déclaré lors d'un point presse.

Une obligation parfois levée sous conditions

Le président de la République a estimé qu'il fallait collectivement rester "très vigilant dans les prochaines semaines".

Plusieurs préfets ont d'ores et déjà décidé d'alléger l'obligation du port du masque dans certains espaces extérieurs. Ainsi dans les Bouches-du-Rhône, le préfet du département a décidé de ne plus le rendre obligatoire "sur les plages, parcs et jardins, abords de plan d'eau et dans les espaces naturels" du département.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV