BFMTV
en direct

Covid-19: plus de 5.700 patients en réanimation, légère baisse en 24 heures

Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation a légèrement baissé jeudi, mais reste très élevé. Cet indicateur est très surveillé par les autorités sanitaires, qui redoutent un engorgement des hôpitaux en pleine troisième vague de l'épidémie de nouveau coronavirus.

Le Pr Alain Fischer "espère" l'immunité collective pour la fin du mois d'août

L'immunologue confie espérer sur LCI que l'immunité collective soit atteinte en France pour la fin du mois d'août.

"Il y a plusieurs éléments d'incertitude, le premier qui va se poser c'est jusqu'à quel point la population va adhérer à la vaccination", note toutefois Alain Fischer.

Réouverture à la mi-mai: Alain Fischer "ne sait pas" si cet objectif sera tenu

Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, dans un entretien accordé à LCI, ne sait pas si l'objectif fixé par Emmanuel Macron de rouvrir terrasses et commerces à la mi-mai sera tenu.

"Évidemment c'est l'objectif et tout le monde aspire de façon légitime à reprendre une vie sociale progressivement meilleure [...] néanmoins je suis prudent car la circulation en France est très élevée", explique Alain Fischer.

Plus de 5700 patients désormais en réanimation en France

345 personnes sont mortes du Covid-19 à l'hôpital en France ces dernières 24 heures, rapporte Santé Publique France dans son bilan communiqué jeudi soir.

L'agence de santé publique rapporte 30.555 personnes désormais à l'hôpital en raison du Covid-19, soit 2156 nouvelles admissions en 24 heures. Par ailleurs, 5705 patients se trouvent en réanimation, ce qui représente 498 nouvelles admissions en 24 heures.

Castex reporte son déplacement en Algérie en raison du contexte sanitaire

Le déplacement du Premier ministre Jean Castex en Algérie, initialement prévu dimanche, est reporté sine die, "compte tenu du contexte sanitaire", a fait savoir Matignon jeudi après-midi.

"L'épidémie de Covid-19 ne permettant pas à ces délégations de se retrouver dans des conditions pleinement satisfaisantes", le comité "est donc reporté à une date ultérieure, lorsque le contexte sanitaire sera plus favorable", a ajouté Matignon. De sources concordantes françaises et algériennes, le format de la délégation française, réduit en raison de l'épidémie, a été jugé insuffisant par les autorités hôtes, ce qui a précipité cette annulation tardive.

Hidalgo veut "anticiper" l'aménagement d'un vaccinodrome à Paris

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a demandé aux autorités de l'Etat "d'anticiper" l'aménagement d'un ou de plusieurs vaccinodromes à Paris, a-t-elle expliqué jeudi lors d'une visite au centre de vaccination installé au Stade de France.

"Plutôt que d'attendre ou de faire en 24h monter un centre de vaccination, il faut qu'on anticipe. C'est ce que j'ai demandé au préfet de police et au directeur général de l'ARS (Agence régionale de santé) qui sont d'accord sur le principe d'anticiper".

"Nos équipes doivent travailler aussi à des vaccinodromes, ou un vaccinodrome à Paris qui nous permettrait d'accroître nos capacités", a déclaré l'élue socialiste, potentielle candidate de la gauche à l'élection présidentielle.

Près de 3.5 millions de Français ont reçu deux doses de vaccin

10.114.284 Français ont reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19 au cours des dernières 24 heures, rapporte le ministère de la Santé ce jeudi soir, tandis que 3.484.006 personnes ont reçu les deux doses de vaccin contre le Covid-19.

437.000 vaccinations ont été réalisés en 24 heures sur le territoire national, ce qui représente un record depuis le début de la campagne vaccinale.

Roselyne Bachelot donne de ses nouvelles

La ministre de la Culture, hospitalisée pour Covid-19 le 24 mars et sortie de l'hôpital le 1er avril a donné de ses nouvelles sur Twitter ce jeudi.

"Heureuse de vous retrouver! Je reprends des forces chaque jour. Mes pensées solidaires accompagnent tous ceux qui souffrent, ainsi que leurs proches. J’exprime ma profonde reconnaissance aux personnels soignants, qui partout en France, font un travail remarquable", écrit Roselyne Bachelot dans ce message publié sur le réseau social.

Jean Castex annonce que 10 millions de Français ont reçu une première injection

En visite dans un centre de vaccination à Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, le Premier ministre Jean Castex annonce que le nombre de personnes ayant reçu une première injection de vaccin anti-Covid-19 en France dépasse les 10 millions. "Le prochain objectif est de 20 millions", a-t-il ajouté.

Faut-il ouvrir la vaccination avec AstraZeneca à tous les volontaires?

30 ans? 50 ans? 60 ans? Alors que l'Agence européenne des médicaments (EMA) s'est prononcée ce mercredi en faveur de l'ajout des caillots sanguins aux effets secondaires du vaccin AstraZeneca, de nombreux pays européens ont décidé d'autoriser à partir d'un certain âge seulement la vaccination avec le sérum de la firme anglo-suédoise afin de limiter les rares cas de thromboses relevés ces dernières semaines.

En France, décision a été prise de réserver ce vaccin aux plus de 55 ans à la suite de recommandations de la Haute autorité de Santé (HAS) qui avait souligné un "possible surrisque de thrombose veineuse cérébrale ou de coagulation intravasculaire disséminée chez les personnes" les plus jeunes.

De nombreuses voix politiques et scientifiques militent pour accélérer la vaccination, et empêcher le gâchis de doses en les proposant à ceux qui le souhaitent.

Messe sans gestes barrières: deux ecclésiastiques en garde à vue

Deux ecclésiastiques ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la messe qui s'est tenue samedi à Paris sans précautions sanitaires, indique le parquet ce jeudi.

"Tous ceux qui ont une responsabilité doivent être exemplaires"

S'exprimant sur les repas clandestins, auxquels des ministres pourraient avoir participé selon le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, qui est depuis revenu sur ses propos, Gabriel Attal a rappelé lors de son point presse que "tous ceux qui ont une responsabilité doivent être exemplaires".

"Le président de la République a rappelé la confiance et les exigences aux membres du gouvernement", a détaillé Gabriel Attal. "Il a la conviction que les Français attendent une exemplarité absolue", a précisé le porte-parole quelques instants plus tard.

"Nous n'avons aucune information sur la participation de membres du gouvernement à ce genre d'événement. S'il y avait eu des ministres, il y aurait eu des décisions prises: pas de complaisance", a-t-il encore affirmé.

"De premiers signaux encourageants" dans les 16 premiers départements reconfinés

"Nous avons de premiers signaux encourageants dans les 16 premiers départements où des mesures ont été prises. Les mesures semblent fonctionner", a souligné Gabriel Attal ce jeudi, lors de son point presse suivant le Conseil de défense sanitaire et le Conseil des ministres, après avoir indiqué que la situation hospitalière est "grave" et que "dans certaines régions, la situation est préoccupante".

La Cour européenne des droits de l'Homme juge la vaccination obligatoire "nécessaire dans une société démocratique"

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH), saisie par des parents d'enfants refusés par des écoles maternelles faute d'avoir été vaccinés en République tchèque, a estimé jeudi que la vaccination obligatoire était "nécessaire dans une société démocratique", dans un arrêt de sa formation suprême, la Grande chambre.

"Cet arrêt vient conforter la possibilité d'une obligation vaccinale sous conditions dans l'actuelle épidémie de Covid-19", a commenté Nicolas Hervieu, juriste spécialiste de la CEDH, interrogé par l'AFP.

Le juriste, qui enseigne à Sciences-Po Paris, souligne "la marge d'appréciation laissée par la cour aux Etats dans leur politique de vaccination".

École à la maison: le Cned se dit de nouveau la cible de "cyberattaques"

La plateforme "Ma classe à la maison" du Cned était de nouveau perturbée jeudi pour le troisième jour consécutif, suite à de nouvelles "cyberattaques" dans la nuit, selon le Centre national d'enseignement à distance.

"Tous les sites du Cned et les plateformes #MaclasseALaMaison sont de nouveau les cibles de cyberattaques depuis cette nuit du 7 au 8 avril 2021", indique le Cned. "Les services reviennent progressivement à la normale depuis 9h45 et toutes nos équipes sont mobilisées pour rétablir un service optimal au plus vite", précise-t-il.

Selon le ministère de l'Éducation, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a été saisie.

Pour Mélenchon, "Blanquer est sans doute aussi dangereux que le Covid à force"

Pour Jean-Luc Mélenchon, le gouvernement doit "mieux faire" dans sa gestion de la crise du Covid-19. "Mieux faire", "c'est-à-dire organiser, planifier, prévoir et arrêter de réagir au jour le jour".

"Premièrerement, il faut réfléchir à ce qu'on peut faire pour éviter le confinement", a estimé le leader de la France insoumise sur BFMTV. "Ça veut dire les horaires de travail disjoints, la réouverture des commerces avec des distances sanitaires correctes, les salles de spectacle..."

"Ça veut dire traiter les gens correctement et soigner - vous avez entendu parler de progrès dans les soins?", a-t-il poursuivi. "Vacciner et donc ouvrir à tous les vaccins... Accompagner et arrêter ce désordre, ce chaos insupportable dans l'Éducation nationale où M. Blanquer est sans doute aussi dangereux que la Covid à force."

Dîners clandestins: le chef Christophe Leroy assure qu'"aucun ministre n'a participé aux repas"

Il dénonce un "mauvais procès" et un "acharnement médiatique". Dans un communiqué de presse, l'avocat de Christophe Leroy assure que c'est le chef lui-même qui a pris contact avec les autorités judiciaires pour "indiquer qu'il se tenait à leur disposition".

Des enquêteurs sont venus à son domicile ce mercredi lors "d’une visite domiciliaire à l’occasion de laquelle il a pu remettre un certain nombre de documents établissant que les prestations qu’il a effectuées l’ont été, comme la loi l’autorise, dans des domiciles privés et non pas dans des établissements recevant du public (ERP) de type restaurant".

"En tout état de cause et contrairement à ce qui a été affirmé de manière peu professionnelle aucun ministre n’a participé aux repas", assure Christophe Leroy par la voix de son avocat.

"Ces journalistes intrépides s’honoreraient en reconnaissant qu’ils se sont trompés", poursuit-il en s'adressant à la chaîne M6, à l'origine du premier reportage sur ces repas. "D’autant que la violence dont fait l’objet mon client est inouïe. Pour autant elle n’entame pas sa volonté d’assouvir sa passion : honorer la cuisine française."

L'Allemagne va discuter avec la Russie de l'achat éventuel de vaccins Spoutnik V

Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, vient d'annoncer que son pays allait engager des discussions avec la Russie en vue d'un achat éventuel de Spoutnik V, en cas d'approbation du vaccin anti-Covid par les autorités européennes.

"J'ai expliqué au nom de l'Allemagne au Conseil des ministres de la Santé de l'UE, que nous discuterions de manière bilatérale avec la Russie, tout d'abord pour savoir quand et quelles quantités pourraient être livrées", a indiqué le ministre sur la radio régionale publique WDR, une décision prise selon lui après la décision de la Commision européenne de ne pas négocier au nom des Vingt-Sept l'achat du sérum Spoutnik V.

École à la maison: la plateforme Ma classe à la maison du CNED de nouveau inaccessible

Déjà trois jours de pannes et de bugs à répétition sur les quatre jours d'école à la maison prévus en ce nouveau confinement. Ce jeudi 8 avril, la plateforme Ma classe à la maison rencontre à nouveau d'importantes difficultés techniques. Aux alentours de 8h30, ses trois sections (école, collège et lycée) étaient tout simplement inaccessibles.

La Polynésie française vient de vivre son premier mois sans mort du Covid-19

Ce sont des chiffres qui font rêver en métropole: la Polynésie française vient de vivre son premier mois sans mort du Covid, après six mois d'épidémie, selon le bulletin de veille sanitaire publié ce mercredi par la direction de la Santé locale.

Cette collectivité d'outre-mer déplore au total 141 décès en lien avec le Covid. Le premier était survenu en septembre 2020. En novembre, le taux d'incidence en Polynésie était l'un des plus hauts du monde (989 pour 100.000 habitants) et le centre hospitalier local avait frôlé la saturation.

Mais l'épidémie a commencé à refluer dès janvier. La fermeture des frontières et la quarantaine imposée aux rares voyageurs ont permis de détecter les variants avant qu'ils ne se diffusent dans la population.

Le taux d'incidence est tombé à 9 pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours et aucun cas n'a été relevé hors de l'archipel de la Société: les îles et atolls isolés, peu équipés en structures médicales, sont désormais épargnés. Le 7 avril, seuls 3 nouveaux cas ont été détectés, et deux patients restaient en réanimation.

AstraZeneca: l'UE appelle les 27 à "parler d'une seule voix" pour ne pas nourrir la défiance

La commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides a appelé ce mercredi les membres de l'UE à se coordonner et à "parler d'une seule voix" sur le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, après que l'Agence européenne des médicaments a confirmé un lien entre le sérum et de rares cas de caillots sanguins - tout en maintenant que la balance bénéfice/risque reste positive.

"Il est essentiel que nous suivions une approche coordonnée (...) Nous devons parler d'une seule voix à travers l'UE afin de conforter la confiance du public dans la vaccination", a-t-elle indiqué dans un tweet, avant de s'exprimer devant les ministres européens de la Santé.

"Les décisions sur les campagnes nationales de vaccinations, sur les personnes à vacciner avec quel vaccin, cela dépend de vous", c'est-à-dire de chaque État membre, a-t-elle lancé aux ministres - tout en réclamant une approche concertée de sorte à "ne pas plonger les citoyens dans la confusion", selon son discours consulté par l'AFP.

Il faut dire que l'Europe avance en ordre dispersé sur le sujet. L'usage du vaccin est toujours suspendu au Danemark. Si la France et la Belgique le réserve aux personnes de 55 ans et plus, l'Italie, l'Allemagne et les Pays-Bas ont choisi de l'administrer aux plus de 60 ans.

Dîners clandestins: le domicile du chef Christophe Leroy perquisitionné, des cartons d'invitation au cœur de l'enquête

Une perquisition a eu lieu ce mercredi au domicile parisien du cuisinier Christophe Leroy, soupçonné d'avoir organisé des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne du collectionneur Pierre-Jean Chalençon, lui-même empêtré dans la polémique.

Selon nos informations, les enquêteurs recherchent de menus en papier qui pourraient attester de l'existence de repas, mais aussi des traces de commandes de nourriture passées, ou encore de factures. Vont aussi être passés en revue les images de vidéosurveillance de la rue, les amendes dressées les comptes bancaires du restaurateur, ainsi que ses contacts récents par téléphone.

BFMTV s'est procuré des cartons d'invitation, qui sont désormais au cœur de l'enquête. Ils évoquent la tenue d'une quinzaine d'événements entre la fin octobre et début avril: des conférences, des brunchs, des dîners auxquels aurait participé Christophe Leroy. Sollicité par BFMTV, le chef n'a pas souhaité répondre à nos questions.

Des cartons d'invitation évoquant la tenue de différents événements entre octobre 2020 et avril 2021, et auxquels le chef Christophe Leroy est soupçonné d'avoir participé.
Des cartons d'invitation évoquant la tenue de différents événements entre octobre 2020 et avril 2021, et auxquels le chef Christophe Leroy est soupçonné d'avoir participé. © BFMTV

Dîners clandestins: le ministre Franck Riester dément "formellement" y avoir participé

Des ministres ont-ils véritablement participé à des dîners clandestins, comme l'avait d'abord affirmé le collectionneur Pierre-Jean Chalençon à la chaîne M6 avant de se rétracter, prétextant un "poisson d'avril"? Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, Franck Riester, a en tout "formellement" démenti avoir été présent lors de tels rassemblements.

"Ces rumeurs sont totalement fausses et choquantes", a-t-il tweeté, après la diffusion ce mercredi soir dans l'émission "Touche pas à mon poste" du témoignage d'un homme présenté comme un serveur lors d'une soirée organisée le 1er avril au Palais Vivienne. Ce dernier a affirmé y avoir vu "un homme politique en activité avec des cheveux gris", sans donner plus de précisions.

Dans la foulée de la diffusion de cette séquence sur C8, le présentateur Cyril Hanouna a assuré avoir présenté "un trombinoscope" du gouvernement à cet individu. "Il n'a reconnu pour l'instant aucun ministre ni secrétaire d'État en poste", a-t-il affirmé.

Télétravail: pour Borne, "les salariés et les employeurs ont entendu l'appel" du gouvernement

Élisabeth Borne se félicite, après un nouveau sondage montrant une (légère) hausse du recours au télétravail. "Le télétravail s'est renforcé en quelques jours sur l'ensemble du territoire", s'enthousiasme la ministre du Travail dans Le Parisien. "Les chiffres sont au plus haut depuis janvier, preuve que les salariés et les employeurs ont entendu notre appel. C'est un moyen efficace pour freiner l'épidémie et il faut plus que jamais poursuivre les efforts."

Le télétravail a commencé à remonter début avril

Davantage de Français ont eu recours au télétravail, notamment à 100%, début avril par rapport à mars après les appels répétés du gouvernement en ce sens, selon un sondage Harris interactive réalisé pour le ministère du Travail.

Selon cette étude réalisée du 1er au 4 avril (donc avant la fermeture des écoles mais alors que 19 départements étaient déjà soumis à des restrictions), 37% des actifs ont télétravaillé (54% disant que leur métier peut être exercé en télétravail) contre 35% pendant la semaine du 8 au 14 mars et 41% en novembre lors du deuxième confinement.

Le protocole sanitaire national prévoit que le télétravail doit être la règle pour l'ensemble des activités qui le permettent. Depuis janvier, s'est ajoutée la possibilité pour les salariés en télétravail à 100% de revenir un jour par semaine s'ils le souhaitent.

Parmi les actifs pouvant télétravailler facilement, 67% l'ont fait (65% en mars) et 37% ont travaillé à temps complet contre 31% en mars.

L'Espagne réserve le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

L'Espagne a annoncé ce mercredi réserver le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca aux plus de 60 ans à la suite de la prise de parole de l'Agence européenne des médicaments, qui a confirmé un lien avec de rares cas de caillots sanguins.

"Nous continuerons à administrer le vaccin d'AstraZeneca, mais à partir de 60 ans", a annoncé la ministre espagnole de la Santé Caroline Darias lors d'une conférence de presse. L'Espagne "va étudier" son élagissement "pour les personnes entre 65 et 80 ans", a précisé la ministre.

D'autres pays européens ont déjà pris des mesures similaires. La France réserve le vaccin aux personnes de 55 ans et plus, et l'Italie, l'Allemagne et les Pays-Bas aux plus de 60 ans.

De rares caillots sanguins associés à AstraZeneca, mais le vaccin reste "très efficace" et "sauve des vies"

Voilà qui ne devrait pas arranger la réputation d'AstraZeneca. Les caillots sanguins doivent être répertoriés comme un effet secondaire "très rare" de ce vaccin contre le Covid-19, a reconnu mercredi le régulateur européen, tout en estimant que la balance bénéfice/risque restait "positive".

Aucun facteur de risque spécifique comme l'âge, le sexe et les antécédents médicaux n'a été identifié, a noté la directrice exécutive de l'Agence européenne des médicaments, Emer Cooke. "Une explication plausible de ces effets secondaires rares est une réponse immunitaire au vaccin", a-t-elle ajouté, rappelant que celui-ci est "très efficace" et "sauve des vies".

Ces effets secondaires restent très rares: à titre d'exemple, les autorités sanitaires britanniques ont précisé de leur côté avoir enregistré la mort de 19 personnes ayant reçu l'Oxford/AstraZeneca, sur un total de 79 cas de caillots sanguins identifiés, et sur 20 millions de doses administrées.

Conseil de défense sanitaire ce jeudi matin

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Après une semaine commencée par un jour férié, c'est ce jeudi que se tiennent les traditionnels Conseil de défense et Conseil des ministres. Si le suivi de la situation épidémique est bien évidemment au programme, aucune décision majeure n'est à attendre: le confinement a à peine commencé, pour une durée d'au moins quatre semaines.

BFMTV