BFMTV
Santé
en direct

Covid-19: en Israël, bientôt une 4ème dose de vaccin pour les plus de 60 ans et les soignants

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré mardi que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical auraient droit à une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, après consultation d'un groupe d'experts.

Ce live est terminé

Merci de l'avoir suivi.

Israël: une quatrième dose de vaccin contre le Covid pour les plus de 60 ans et les soignants

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé ce mardi que les plus de 60 ans et les soignants pourront bientôt être éligibles à une quatrième dose du vaccin contre le Covid-19.

"Les citoyens d'Israël ont été les premiers au monde à recevoir la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 et nous continuons d'être à l'avant-garde avec la quatrième dose", a-t-il dit dans un communiqué diffusé par ses services, appelant ceux qui remplissent ces critères à "aller se faire vacciner".

Espagne: 49.823 cas de Covid-19 confirmés en 24 heures, un record

L'Espagne a enregistré mardi un nombre record de 49.823 cas de Covid-19 en 24 heures et le variant Omicron, plus contagieux, constitue désormais presque la moitié des nouveaux cas, d'après le ministère de la Santé.

L'incidence a atteint 695 cas pour 100.000 habitants en 14 jours mardi, tandis qu'Omicron a représenté 47% des nouveaux cas entre les 6 et 12 décembre, dans l'un des pays les plus touchés par la première vague de la pandémie liée au coronavirus.

Angleterre: pas de nouvelles restrictions en vue pour Noël, annonce Boris Johnson

Le Premier ministre britannique a annoncé ce mardi que son gouvernement ne prévoyait pas d'instaurer de nouvelles mesures pour Noël afin de freiner la progression du virus, malgré l'importance que représente le variant Omicron Outre-Manche.

"Nous ne pensons pas aujourd'hui qu'il y ait assez de preuves pour justifier des mesures plus dures avant Noël. Nous ne pouvons cependant rien exclure pour après Noël. Nous continuons à surveiller de près Omicron et si la situation se détériore, nous serons prêts à agir", a déclaré Boris Johnson.

>> Retrouvez notre article ici

Fermeture des bars et discothèques au Portugal dès la semaine prochaine

Face à la déferlante du variant Omicron, qui représente désormais plus de la moitié des cas positifs au Portugal, un nouveau tour de vis a été annoncé ce mardi par le gouvernement local.

A partir de la semaine prochaine, les bars et discothèques fermeront leurs portes et le télétravail deviendra obligatoire pendant deux semaines. Des limites à la fréquentation des commerces seront rétablis et la présentation d'un test deviendra obligatoire pour assister à un spectacle ou à un évènement sportif, de même que pour aller au restaurant à la veille de Noël ou du jour de l'An.

"Nous sommes conscients de l'impact de ces mesures mais, si nous ne les adoptons pas, les conséquences seront bien pires", a fait valoir le Premier ministre Antonio Costa, rapporté par l'Agence France Presse.

3096 malades hospitalisés en soins intensifs

Ce mardi, Santé Publique France a indiqué que 3096 patients atteints du Covid-19 étaient hospitalisés en soins intensifs. Soit 357 nouvelles admissions par rapport à lundi.

Au total, la France compte 16.076 malades du Covid-19 hospitalisés. Santé publique France a recensé 1.661 nouvelles hospitalisations en 24 heures, un niveau toujours soutenu.

Mercredi 15 décembre, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, avait indiqué que le nombre de patients en soins intensifs pourrait grimper jusqu'à 4000 durant les fêtes.

L'Ecosse annule ses festivités pour le Nouvel An et prend de nouvelles mesures

Ce mardi, l'Ecosse, rattachée au Royaume-Uni mais qui dicte sa propre politique sanitaire, a annoncé de nouvelles mesures face à la progression de l'épidémie de Covid-19.

Ainsi, les festivités prévues pour le Nouvel An sont annulées. Dès le lendemain de Noël et pour trois semaines, les événements publics en plein air seront limités à 500 personnes et ceux en intérieur à 100 personnes debout ou 200 personnes assises.

Le Pays de Galles a lui introduit une amende pour non-respect du télétravail.

En Allemagne, pas plus de 10 invités vaccinés seront autorisés pour le Nouvel An

Ce mardi, le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé de nouvelles mesures pour freiner l'épidémie.

A partir du 28 décembre, pas plus de 10 invités vaccinés seront autorisés pour les réunions privées. Pour les personnes non-vaccinées, cette autorisation tombe à deux invités maximum.

De plus, les compétitions sportives se joueront à huis clos à partir du 28 décembre au plus tard.

La France dépasse le cap des 20 millions de doses de rappel administrées

Ce mardi, la France a dépassé le cap des 20 millions de doses de rappel administrées.

"Depuis le début de la campagne de rappel, 20 556 498 personnes ont reçu une dose de rappel. La France atteint ainsi avec plusieurs jours d’avance l’objectif fixé par le ministre des Solidarités et de la Santé de 20 millions de rappels vaccinaux réalisés à Noël", écrit dans un communiqué le ministère des Solidarités et de la Santé.

"La hausse très forte du variant Omicron semble être tirée par une augmentation des contaminations chez les jeunes", déclare Gabriel Attal

Pour le porte-parole du gouvernement, l'augmentation des cas positifs au Covid-19 liés au variant Omicron est particulièrement forte chez les jeunes.

"Cette hausse, notamment la hausse très forte du variant Omicron, semble être tirée par une augmentation très forte des contaminations chez les jeunes, et notamment chez les 20-40 ans. [...] Je veux adresser un message clair, et notamment aux jeunes. Réduisez au maximum vos contacts", a déclaré le porte-parole.

Gabriel Attal évoque "la possible nécessité de prendre d'autres mesures"

Face à la dégradation de la situation épidémique, le porte-parole du gouvernement n'a pas fermé la porte à de nouvelles mesures pour freiner la progression de l'épidémie.

"Dans le consensus qui se dégage, c'est évidemment la lucidité sur la possible nécessité de prendre d'autres mesures dès lors que nous constaterons dans notre pays la dégradation de la situation sanitaire", a jugé Gabriel Attal.

"L'épidémie repart à la hausse", déclare Gabriel Attal

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a déclaré ce mardi que "l'épidémie repart à la hausse dans notre pays".

Lundi, 73.000 cas positifs ont été détectés en France, "soit une hausse de 15% par rapport à lundi dernier". De plus, au niveau national, le variant Omicron serait présent dans 20% des tests positifs.

Dans un mail adressé aux députés du groupe LaREM, Christophe Castaner déclare que "l'effort doit être concentré sur les personnes non vaccinées"

Dans un mail envoyé aux députés du groupe LaREM que BFMTV a pu consulter, Christophe Castaner, président du groupe de la majorité à l'Assemblée Nationale, a estimé que "l'effort doit être concentré sur les personnes non vaccinées".

"Face à cette crise sanitaire, de nouvelles mesures doivent être prises au plus vite et il est de notre devoir d’être présents", écrit Christophe Castaner.

Pas de pass sanitaire en entreprise dans le projet de loi du gouvernement: "nous avons été entendus", salue la vice-présidente du MEDEF

Invitée sur le plateau de BFMTV, Dominique Carlac'h a salué la décision du gouvernement de ne pas inclure dans son projet de loi le pass sanitaire en entreprise, qui s'apparentait selon elle à "un objectif déguisé d'obligation de vaccination".

"Il n'incombe pas au monde économique d'imposer ce genre de dispositif", a-t-elle estimé.

Sans dose de rappel, le certificat vaccinal européen ne sera valable que neuf mois

La Commission européenne a fixé ce mardi à neuf mois la durée de validité du certificat vaccinal européen après une première vaccination complète, afin d'encourager les rappels. La mesure entrera en vigueur le 1er février prochain.

"Il appartient maintenant aux États membres de veiller à ce que les rappels soient effectués rapidement afin de protéger notre santé et de garantir la sécurité des voyages", a déclaré le commissaire européen Didier Reynders.

Le pass sanitaire en entreprise ne figurera pas dans le projet de loi du gouvernement

Selon nos informations, le pass sanitaire en entreprise ne figurera pas dans le projet de loi présenté lundi prochain en Conseil des ministres, qui vise à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal.

L'administration américaine va distribuer 500 millions de tests gratuits

L'administration Biden va commander 500 millions de tests gratuits et les distribuer gratuitement aux Américains qui en feront la demande en ligne dès janvier.

Cette initiative doit être dévoilée ce mardi par Joe Biden, dans un discours s'adressant notamment aux personnes qui refusent toujours de se faire vacciner.

Danemark: le variant Omicron désormais dominant, nouveau record de cas

Le variant Omicron est désormais majoritaire dans les nouveaux cas de Covid-19 au Danemark, qui viennent d'atteindre un record absolu depuis le début de la pandémie, a annoncé le ministre de la santé.

"L'Institut de santé publique considère que l'Omicron est désormais le variant dominant et est en croissance", a indiqué le ministre, Magnus Heunicke, sur Twitter.

Dans le pays scandinave de 5,8 millions d'habitants, 13.558 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures, du jamais vu.

Contrôles du pass sanitaire: Castex rappelle les préfets à l'ordre

Lors d'un visioconférence ce matin, Jean Castex a rappelé les préfets à l'ordre. "Les contrôles que vous remontez des pass sanitaires ne sont pas assez efficaces", a tancé le Premier ministre, indiquent des participants à BFMTV. "Je vous passe une instruction ferme et personnelle de contrôle des pass sanitaires dans les restaurants."

Gabriel Attal annonce l'ouverture de 2 millions de créneaux de vaccination supplémentaires

"Le virus accélère, nous accélérons aussi", a assuré Gabriel Attal, évoquant notamment une nouvelle accélération de la campagne de vaccination. "Nous prévoyons d'ouvrir 2 millions de créneaux supplémentaires d'ici la fin de l'année", a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Gabriel Attal: "Le variant Omicron arrive", 1 contamination sur 3 à Paris

À la sortie d'une réunion entre Jean Castex et les associations d'élus locaux, Gabriel Attal a fait un point sur la situation sanitaire. "Nous battons encore des records de taux d'incidence, (...) la situation à l'hôpital est tendue, (...) le variant Omicron arrive", a expliqué le porte-parole du gouvernement.

"Ce week-end, nous estimions que 10% des contamiantions détectées étaient liées (à ce variant)", a-t-il affirmé. "Nous sommes au-delà dans certaines régions", comme à Paris, où 1 cas positif sur 3 est lié à cette mutation.

Le projet de loi sur le pass vaccinal présenté en conseil des ministres dès la semaine prochaine

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, devrait l'annoncer lors de son prochain point presse: selon nos informations, le projet de loi sur le pass vaccinal sera présenté en Conseil des ministres de la semaine prochaine. Il sera examiné à l'Assemblée nationale dès la semaine du 3 janvier.

La transformation du pass sanitaire en pass vaccinal devait initialement faire l'objet d'une présentation au Conseil des ministres le 5 janvier.

Une preuve de la volonté de l'exécutif d'accélérer le processus de vaccination et de resserrer l'étau sur les personnes non-vaccinées.

La dose de rappel permet de "neutraliser le variant Omicron"

Invité sur BFMTV, le professeur Olivier Schwartz, responsable de l’unité Virus et Immunité à l’Institut Pasteur, a affirmé que, selon des études, 1 à 3 mois après l'injection d'une dose de rappel, les "anticorps des patients sont capables de neutraliser le variant Omicron".

Mauvaise nouvelle néanmoins, lorsqu'un patient n'a reçu que 2 doses, cinq mois après cette primo-vaccination complète, "les anticorps baissent et ne suffisent plus à neutraliser Omicron".

Olivier Schwartz insiste donc sur la nécessité de faire une dose de rappel qui "augmente la quantité d'anticorps mais également leur qualité: ils gagnent en efficacité".

Omicron "progresse à une vitesse folle": l'alerte d'une directrice du laboratoire BioGroup

Invitée dans Le Live Toussaint sur BFMTV ce mardi, Caroline Gutsmuth, médécin biologiste et directrice du laboratoire BioGroup de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a tiré la sonnette d'alarme au sujet d'Omicron. Ce variant "progresse à une vitesse folle" selon elle.

"Il y a deux semaines, on était à moins de 2% [de cas avérés au variant Omicron, NDLR]. En fin de semaine dernière, on était à 25% d'Omicron. C'est en train de flamber complètement", s'inquiète-elle.

D'autant plus que ce phénomène de croissance fulgurante du variant est d'ordre national, selon Caroline Gutsmuth.

"Pas tellement" d'éléments pour penser qu'Omicron est "moins dangereux", indique un infectiologue

Invité ce mardi sur le plateau de France Info ce mardi, Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré et médecin référent Covid-19 à l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine), a indiqué ne "pas tellement" avoir d'éléments suffisants pour affirmer qu'Omicron est "moins dengereux" que son homologue Delta.

C'est que le variant Omicron est surtout très contagieux, induisant mécaniquement un risque accru d'hospitalisations et de décès.

"S'il est deux fois plus contagieux comme l'était chaque variant consécutivement et qu'il est 30% moins létal, le compte n'y est pas: vous aurez plus de décès", analyse Benjamin Davido

D'autant que les contaminations peuvent être rapides et entraîner des pics très hauts de nouveaux cas, et ainsi déboucher sur de grandes difficultés de gestion sanitaire et une importante surcharge hospitalière, ajoute l'infectiologue.

"On a un temps de retard" concernant la vaccination des enfants, estime un infectiologue

Invité ce mardi sur le plateau de France Info ce mardi, Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré et médecin référent Covid-19 à l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine), s'est montré sceptique sur la temporalité de la vaccination des enfants, pour laquelle la Haute autorité de Santé a donné son feu vert lundi pour ceux âgés de 5 à 11 ans.

"On a un temps de retard sur cette question. On le sait désormais: il faut trois doses de vaccin pour faire pleinement face à Omicron. Les enfants seront donc totalement immunisés d'ici la fin du mois de mars", martèle-t-il.

De fait, la courbe en hausse des cas de contamination pourrait ne pas sentir l'effet de cette nouvelle phase de la stratégie vaccinale et poursuivre sa progression dans un premier temps.

L'infectiologue suggère l'attente d'un nouveau vaccin plus efficace contre le variant Omicron, et notamment actif contre sa haute contagiosité. "Le plus important est de bloquer la transmission", indique le médecin.

"Nous allons atteindre aujourd’hui les 20 millions de rappels", déclare le ministre de la Santé Olivier Véran

L'objectif du gouvernement de vacciner 20 millions de Français avec une dose de rappel d'ici Noël devrait être atteint ce mardi, selon le ministre de la Santé Olivier Véran. 19,806.232 injections avaient été réalisées lundi soir.

"Nous allons atteindre aujourd’hui les 20 millions de rappels. Merci à tous ceux qui, mobilisés comme jamais, nous permettent de nous protéger face aux variants delta et omicron", écrit-il sur Twitter. "On continue, on amplifie, on y arrivera, ensemble !"

Gabriel Attal: "On rentre dans une période de fortes turbulences"

Interrogé sur l'éventualité de mesures de restrictions plus contraignantes, Gabriel Attal n'a pas exclu la possibilité d'y avoir recours.

"Si l'on constate qu'il y a une reprise très forte de l'épidémie liée au variant Omicron et un risque, évidemment qu'on pourra aller au-delà", a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Selon lui, le pays s'apprête à vivre des semaines très compliquées sur le front épidémique.

"On rentre dans une période de fortes turbulences avec le variant Omicron qui se traduit, on le voit au Royaume-Uni, par un déluge de contaminations. Il faut faire très attention", a alerté le porte-parole du gouvernement.

Gabriel Attal: "Le variant Omicron rebat les cartes"

Invité des 4 Vérités sur France 2, le porte-parole du gouvernement Garbiel Attal a fait part de l'inquiétude de l'exécutif face à la vague Omicron qui s'annonce.

"Le variant Omicron rebat les cartes. Il est nettement plus contagieux que tout ce qu'on a connu. Tous les 2 à 3 jours, les cas d'Omicron doublent", a martelé le porte-parole du gouvernement, qualifiant la progression du variant de "foudroyante".

Le nombre de rendez-vous pris pour primo-vaccination sur Doctolib en nette hausse

Le site de Doctolib a enregistré une forte hausse des rendez-vous pour primo-injections lundi, avec 26.153 rendez-vous de vaccination pour une première dose pris sur Doctolib. Depuis début décembre, ce chiffre oscillait entre 10 et 15.000.

Cette hausse intervient après l'annonce du gouvernement de transformer en pass vaccinal le pass sanitaire actuel.

Environ 30.000 primo-injections ont été réalisées chaque jour en France ce mois-ci.

Nombre quotidien moyen de rendez-vous pris via Doctolib pour une première dose
Nombre quotidien moyen de rendez-vous pris via Doctolib pour une première dose © Doctolib

3000 patients en soins critiques en France

Les services de soins critiques accueillent plus de 3.000 patients atteints du Covid-19 pour la première fois depuis mai, selon les chiffres publiés lundi par Santé publique France.

Ces services, où sont traités les cas les plus graves, comptent 3.025 patients, contre 2.936 la veille. Ils ont enregistré 340 admissions en 24 heures. La France compte 15.918 malades du Covid-19 hospitalisés au total, soit près de 400 de plus que la veille. Santé publique France a recensé près de 1.500 nouvelles hospitalisations en 24 heures.

Le nombre de nouveaux cas a été de 15.075 en 24 heures, mais ce chiffre est traditionnellement bas le lundi. Sur les sept derniers jours, la moyenne a grimpé à 52.885 cas quotidiens. Le nombre de décès depuis le début de l'épidémie atteint 121.493.