BFMTV
en direct

Covid-19: plus 2.216.000 vaccinations ont désormais été réalisées en France

Covid-19: plus 2.216.000 vaccinations ont désormais été réalisées en France

Un soignant reçoit une dose de vaccin anti-Covid-19 AstraZeneca à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, le 6 février 2021

La Direction générale de la Santé a diffusé ce dimanche une note visant à renforcer la surveillance des variants sud-africain et brésilien dans l'Hexagone.

L'équipe d'experts de l'OMS en Chine donnera une conférence de presse mardi

L'équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé dépêchée en Chine pour tenter de découvrir les origines de la pandémie de Covid-19, plus d'un an après le début de la crise sanitaire, donnera mardi une conférence de presse, a annoncé l'OMS lundi.

"L'équipe internationale qui cherche à comprendre les origines du virus qui donne le Covid-19 et qui termine son séjour de 4 semaines à Wuhan, en Chine, donnera une conférence de presse avec ses collègues chinois", précise le communiqué. Elle débutera à 8 heures GMT.

Plus 2.216.000 vaccinations ont désormais été réalisées en France

Plus de 2.216.000 vaccinations contre le Covid-19 ont désormais été réalisées en France, a annoncé ce lundi soir la direction générale de la Santé.

296.265 personnes ont par ailleurs reçu leur deuxième dose.

Les Pays-Bas prolongent le couvre-feu jusqu'au 2 mars (officiel)

Les Pays-Bas prolongent leur couvre-feu jusqu'au 2 mars, a annoncé le gouvernement ce lundi.

Louis Aliot décide de rouvrir 4 musées à Perpignan dès mardi

Le maire RN de Perpignan Louis Aliot a annoncé ce lundi la réouverture de quatre musées municipaux à partir de mardi, sans attendre une éventuelle annonce du gouvernement concernant ces lieux fermés depuis fin octobre.

"La culture est essentielle à la vie des Perpignanais comme de tous les Français, il est grand temps de rouvrir les lieux culturels, certains le disent, nous le faisons. On expérimente la réouverture des lieux culturels sur nos musées", a déclaré Louis Aliot à l'AFP.

Deux cas du variant sud-africain dans un collège du Val-d'Oise

Le rectorat de Versailles confirme ce lundi la fermeture du collège Jules Ferry d'Eaubonne pour plusieurs cas de Covid-19 dont deux au variant sud-africain. Le collège ne rouvrira pas avant le 1er mars.

L'isolement a été demandé pour les frères et sœurs des élèves concernés, scolarisés dans d'autres établissements.

La mairie de la ville organise à partir de mardi et pour 3 jours un vaste dépistage, de 9 h à 17h30 au gymnase du Luat , sans ordonnance et sans rendez-vous.

"Si je n'avais pas été intubé, je ne serais plus là": à 31 ans, il passe 34 jours en réanimation

Il a 31 ans, aucun antécédent respiratoire et pas de comorbidité. A priori, rien ne prédestinait Florian Robiolle a contracter une forme grave du Covid-19. Pourtant, la maladie infectieuse l'a immobilisé dans un service de réanimation durant 34 jours. Il témoigne au micro de BFMTV.

Des médecins de l'Éducation nationale demandent la fermeture des écoles pour 4 semaines

L'épineuse question de la fermeture des classes est une nouvelle fois mise sur le tapis. Le SNMSU-UNSA Éducation, syndicat majoritaire des médecins de l’Éducation nationale, demande dans un communiqué adressé ce lundi au gouvernement "la fermeture de tous les établissements scolaires à partir du 8 février pour la durée des vacances de février des 3 zones géographiques".

Cette fermeture "vise à ralentir la circulation du virus dans les établissements scolaires afin de tenter d’éviter une fermeture qui risque d’être beaucoup plus longue dans le cadre d’un confinement, ce qui va à l’encontre de l’intérêt des élèves".

#JeVeuxRentrerChezMoi: des Français expatriés bloqués à l'étranger saisissent le Conseil d'État

"Sauf motif impérieux", les voyageurs en provenance d'un pays hors de l'espace européen sont interdits d'entrée en France depuis le 31 janvier dernier, avait annoncé Jean Castex deux jours auparavant. Une interdiction qui concerne également les ressortissants français expatriés dans un pays hors de l'Union européenne et qui s'inscrit dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Pour revenir sur le territoire français, ces derniers doivent faire valoir un "motif sanitaire impérieux relevant de l'urgence", un "motif familial impérieux relevant du cas de force majeure", un "motif professionnel impérieux ne pouvant être différé, un "retour vers la résidence principale en France" ou encore un "transit de moins de 24 heures en zone internationale".

Face à cette situation, plusieurs Français expatriés concernés par cette interdiction ont décidé de saisir le Conseil d'État.

Olivier Véran se fait vacciner devant les caméras

Le ministre de la Santé, en déplacement au centre hospitalier de Melun, se fait vacciner devant les caméras. Il a reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca. Il est le premier membre du gouvernement ç se faire vacciner contre le Covid-19.

Le vaccin Astra Zeneca, homologué la semaine dernière par les autorités sanitaires françaises, doit servir notamment à vacciner la totalité des soignants, y compris ceux âgés de moins de 50 ans comme Olivier Véran, neurologue de formation..

"À partir de maintenant, il va falloir que ça dépote", a-t-il estimé, espérant pouvoir "dans les 15 jours vacciner l'ensemble des soignants, pompiers et aides à domicile".

"J'invite l'ensemble des soignants à se faire vacciner, dans leurs hôpitaux, les centres de ville, toutes les structures à leur disposition, pour pouvoir se protéger au plus vite", a déclaré un peu plus tard le ministre devant la presse.

Arnaud Fontanet prédit "deux mois difficiles", mars et avril

Faudra-t-il à un moment ou un autre reconfiner? "Les semaines qui viennent seront décisives", estime ce lundi matin sur BFMTV Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. Pour l'épidémiologiste, c'est le variant anglais, réputé plus contagieux, qui "va dicter la marche à suivre". "Il nous oblige à une extrême prudence", a-t-il poursuivi.

Le spécialiste prévoit "deux mois" difficiles à vivre, mars et avril, pour lesquels l'évolution de ce variant va être déterminant.

Les musées et les monuments seront les premiers lieux culturels à rouvrir

Priorité aux musées et aux monuments. Invitée de BFMTV, Roselyne Bachelot a affirmé que ce sont les premiers lieux culturels qui rouvriront lorsque la situation sanitaire le permettra. "Nous n'en sommes pas là sur les salles de cinéma et de spectacle", a-t-elle expliqué.

Roselyne Bachelot dit se "préparer à une réouverture la plus rapide possible" des musées et monuments

Elle se refuse à donner une quelconque date, mais Roselyne Bachelot affirme que le gouvernement se "prépare à une réouverture la plus rapide possible" des musées et monuments. Elle pourra se faire "qaund nous aurons vraiment une décrue" de l'épidémie, mais pour l'heure, les conditions sanitaires "sont encore très mauvaises", a détaillé la ministre de la Culture ce lundi matin sur BFMTV.

Elle doit avoir une réunion de travail via internet avec les professionnels du secteur, en présence d'Olivier Véran. "Il faut tenir compte qu'il faut avoir une certaine visibilité", a-t-elle expliqué. "Un musée, ça ne s'ouvre pas comme on allume la lumière dans une pièce.

Les journaux d'art écrivent à Emmanuel Macron pour réclamer la réouverture des musées

Les directeurs des principales revues d'art françaises en ont appelé ce dimanche au président Emmanuel Macron, dans une lettre ouverte, pour demander une réouverture "au plus vite" des musées fermés du fait de l'épidémie de Covid-19.

"Nous vous demandons de les rouvrir au plus vite pour que les enfants qui sont actuellement en vacances ou vont l'être prochainement puissent aller à la rencontre d'oeuvres d'art autrement que sur un écran", demandent ces directeurs de onze revues d'art.

Ils emboîtent le pas à des centaines d'acteurs du monde de l'art, qui, dans deux pétitions à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot la semaine dernière, ont demandé une ré

"Les protocoles sanitaires, mis en place en mai dernier, sont de nature à éviter la contamination entre visiteurs", estiment-ils, suggérant "d'ouvrir ces lieux a minima en semaine avec une fermeture à 18 heures". "Nos voisins italiens et espagnols l'ont fait avant nous", notent les signataires.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, est l'invitée de BFMTV à 7h45.

La France renforce sa surveillance des variants brésilien et sud-africain

Vigilance accrue. La Direction générale de la Santé (DGS) a diffusé ce dimanche une note à destination des professionnels pour appeler à renforcer la surveillance des variants brésilien et sud-africain en France, "dont la circulation est aujourd’hui minoritaire mais qui présentent un risque d’échappement immunitaire et vaccinal".

Le document prévoit notamment un test systématique de tous les PCR positifs, pour vérifier la présence ou non de ces deux variants. L'isolement des patients atteints de ces formes du Covid-19 voient leur isolement porté à 10 jours et devront avoir un test PCR négatif pour en sortir.

Enfin, à l'école, les classes seront fermés dès lors qu'un enfant a été contaminé ou s'il est cas-contact d'un parent infecté par l'un de ces deux variants.

La Direction générale de la Santé a diffusé, le 7 février 2021, de nouvelles directives visant à renforcer la surveillance des variants sud-africain et brésilien.
La Direction générale de la Santé a diffusé, le 7 février 2021, de nouvelles directives visant à renforcer la surveillance des variants sud-africain et brésilien. © BFMTV

Le nombre d'hospitalisations stable en France, mais à un niveau élevé

Le nombre des hospitalisations pour cause de Covid-19 était stable, selon les chiffres publiés dimanche par les autorités sanitaires, mais toujours à un niveau élevé: les hôpitaux accueillaient 27.652 malades du Covid-19, dont 790 admissions ces dernières 24 heures, contre 27.327 malades la veille et 27.573 il y a exactement une semaine, indique Santé publique France.

Sur ces malades, 3262 sont dans un service de réanimation (qui reçoivent les cas les plus graves), dont 160 admis ces dernières 24 heures. La veille, les services de réa comptaient 3215 patients. Ils étaient 3148 dimanche 31 janvier.

Lors des précédentes vagues, le nombre de patients en réa avait atteint 7000 au printemps et 4900 à l'automne.

L'OMS va examiner le vaccin d'AstraZeneca

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de coronavirus. Les experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) doivent examiner ce lundi le vaccin anti-Covid-19 d'AstraZeneca et Oxford, au moment où est mise en question son efficacité pour les plus âgés et contre le variant sud-africain du virus.

L'Afrique du Sud est même allée ce dimanche jusqu'à suspendre sa campagne d'immunisation, qui devrait avoir lieu dans les prochains jours, après une étude révélant une efficacité "limitée" contre le variant local du virus.

Selon les premiers résultats de cette étude, ce vaccin est efficace à seulement 22% contre les formes modérées du variant sud-africain. Aucun résultat n'est encore disponible sur son efficacité contre les formes graves.

BFMTV