× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
François Hollande, Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy en compagnie de Christian Estrosi lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat de Nice le 14 juillet 2017
 

Le Premier ministre exclut quatre critères de pénibilité du rebaptisé "compte professionnel de prévention". Etre exposé aux risques en question ne suffira pas, il faudra être déclaré malade pour espérer en bénéficier.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire