BFMTV
en direct

Coronavirus: 5298 nouveaux cas et 53 morts en France ces dernières 24h

Une unité de traitement du Covid-19 dans l'hopital Soroka à Beersheba, le 15 septembre 2020 (Photo d'illustration).

Une unité de traitement du Covid-19 dans l'hopital Soroka à Beersheba, le 15 septembre 2020 (Photo d'illustration). - GIL COHEN-MAGEN © 2019 AFP

L'épidémie de coronavirus reprend de plus belle dans de nombreux pays européens, dont la France. À Lyon, l'une des villes qui suscitent les inquiétudes des autorités, la préfecture doit annoncer de nouvelles mesures anti-Covid ce lundi après-midi.

5298 nouveaux cas et 53 morts en France ces dernières 24h

5298 personnes ont été testées positives au Covid-19 en France ces dernières 24 heures, a-t-on appris ce lundi soir de Santé Publique France. 53 personnes sont mortes d'une infection à Covid-19 par rapport à dimanche soir.

Par ailleurs, 52 clusters supplémentaires ont été détectés sur le territoire par rapport à la veille. Selon Santé Publique France, 4103 personnes ont été hospitalisées sur les sept derniers jours dont 638 patients ont été admis en réanimation en raison du coronavirus.

Le taux de positivité des tests s'établit désormais à 5.9%.

En Grèce, huit moines testés positifs dans une enclave orthodoxe

Huit moines ont été détectés positifs au Covid-19 dans un des vingt monastères de la communauté orthodoxe du Mont Athos, enclave quasi isolée du nord de la Grèce, a appris l'AFP ce lundi de source ecclésiastique.

Comptant une quarantaine de moines, le monastère de Saint Paul où vivent les huit moines contaminés a été placé en quarantaine, selon la même source. L'un des huit moines a été hospitalisé en état grave à Thessalonique, métropole du nord du pays.

Le Royaume-Uni pourrait faire face à 50.000 nouveaux cas par jour à la mi-octobre

Le Royaume-Uni se prépare à affronter 50.000 nouveaux cas d'infection quotidiens au Covid-19 à la mi-octobre si la tendance actuelle se confirme, a annoncé ce lundi devant la presse le chef du Conseil scientifique britannique.

Cela entraînerait alors "plus de 200 morts par jour" à la mi-novembre, a fait savoir Patrick Vallance, alors que 4368 cas ont été diagnostiqués ce lundi dans le pays, et 11 morts liés au coronavirus.

L'Italie rend obligatoire les tests pour les voyageurs arrivant de 7 régions françaises

Le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, annonce ce lundi sur les réseaux sociaux avoir signé "une nouvelle ordonnance" qui étend l'obligation des tests "moléculaires et antigéniques", aux voyageurs arrivant de sept régions françaises différentes, dont Paris. Des tests qui seront réalisés à l'arrivée des voyageurs en Italie.

Les régions concernées sont l'Île-de-France, l'Auvergne-Rhône Alpes, la Corse, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Acquitaine, l'Occitanie, et la région Paca.

Le préfet du Rhône recommande de limiter les rassemblements de plus de 10 personnes

Au vu de la situation épidémique, le préfet du Rhône Pascal Mailhos a recommandé ce lundi après-midi en conférence de presse de limiter les rassemblements de plus de 10 personnes "dans les cercles familial, amical et associatif" afin de "protéger les plus fragiles".

Restrictions sur la vente d'alcool entre 20 heures et 6 heures dans le Rhône

"Sur l'ensemble du département, la vente et la consommation d'alcool sur la voie publique sont interdits entre 20 heures et 6 heures", a annoncé la préfecture du Rhône lundi lors d'une conférence de presse.

Limitation des visites dans les Ehpad du Rhône

"Les visites en Ehpad seront limitées à deux par semaine et par résident", a annoncé la préfecture ce mardi au sujet des établissements du Rhône et de la métropole de Lyon.

Les événements de plus de 1000 personnes interdits dans le Rhône

Compte-tenu de la situation épidémique dans le Rhône, les événements rassemblant plus de 1000 personnes sont désormais interdits dans le département, a annoncé le préfet de région ce lundi.

La jauge était jusque-là de 5000 personnes.

Cette mesure prendra effet ce mardi.

"Les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et dans les établissements recevant du public doivent être déclarés en préfecture", indique la préfecture sur Twitter.

Par conséquent, la Foire de Lyon est annulée. Les événements tels que les vide-greniers, brocantes et fêtes foraines sont également interdits.

Obligation du port du masque renforcée dans le Rhône

Trois catégories de communes seront désormais distinguées dans le département, quant au port du masque:

-À Lyon et Villeurbanne, "le port du masque reste obligatoire dans l'espace public en permanence", du fait de "la densité et le brassage de la population".

-À Bron, Caluire-et-Cuire, Décines-Charpieu, Écully, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux et Villefranche-sur-Saône, le port du masque devient obligatoire sur tout le territoire de chaque commune, de 6 heures à 2 heures.

-Dans les autres communes du Rhône, le masque était déjà obligatoire "autour des gares, établissements scolaires et d'enseignement supérieur, stations de transports en commun. À ces lieux s'ajoutent désormais les abords des salles de sport, de spectacle et parkings de centre commerciaux, a indiqué le préfet Pascal Mailhos.

Nouvelles restrictions dans le Rhône

Plusieurs nouveaux arrêtés préfectoraux vont être pris dans le Rhône, et prendront effet ce mardi à 6 heures, a annoncé le préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos, préfet du Rhône.

"Depuis le mois de juillet, nous avons adopté plusieurs mesures en ce sens", a indiqué le représentant de l'État lors d'une conférence de presse lundi après-midi.

"Force est de constater qu'elles ne suffisent pas. La situation préoccupante exposée par le directeur général de l'ARS, le déclenchement possible, probable, du plan blanc par les Hospices civils de Lyon, nous amènent à renforcer, adapter nos mesures comme c'est le cas à Nice, Bordeaux ou Marseille", a-t-il poursuivi.

Des mesures "prises sur la base des données épidémiologiques".

Le taux d'incidence dans le Rhône a doublé en trois semaines

Le taux d'incidence du Covid-19 a fortement augmenté depuis trois semaines, a indiqué le Dr. Jean-Yves Grall, directeur général de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes lundi, lors d'une conférence de presse.

Il est de 182 cas confirmés pour 100.000 habitants dans le Rhône, de 213 pour la ville de Lyon et 242 pour Villeurbanne.

"Ces chiffres ont doublé en trois semaines", a précisé le médecin.

"Nous mettons le paquet sur la priorisation des tests"

"Comme je l'avais annoncé il y a quelques jours, nous mettons le paquet sur la priorisation que nous désirons voir effective dans l'accès aux tests aux personnes prioritaires", a martelé Olivier Véran ce lundi en marge de la visite d'un barnum installé à Mantes-la-Jolie pour dépister ces personnes prioritaires.

Dépistages: le directeur de l'ARS Île-de-France promet de "faire baisser significativement les délais" pour les résultats

Il faut souvent s'armer de patience en Île-de-France pour recevoir les résultats de son test PCR. À tel point que parfois, le dépistage ne sert plus à grand chose.

Face à ces retards, le directeur de l'Agence régionale de Santé d'Île-de-France Aurélien Rousseau a promis ce matin une "montée en puissance" pour "faire baisser significativement les délais".

Attal assure que le gouvernement ne compte pas sur "l'immunité collective" face au Covid

Le gouvernement a-t-il changé de stratégie dans sa lutte contre l'épidémie? Invité de France Inter ce matin, Gabriel Attal assure que l'exécutif ne compte pas sur une "immunité collective" de la population.

"Aujourd'hui, on ne mise pas sur une circulation du virus", a expliqué le porte-parole du gouvernement. Nous, ce qu'on veut, c'est que le virus circule le moins possible parce que derrière il y a des vies, il y a des personnes qui peuvent se retrouver à l'hôpital. Il y a une certaine précarité dans cette situation dans l'attente d'avoir un vaccin ou un traitement, c'est certain".

En attendant un remède, Gabriel Attal a mis en avant une stratégie basée sur "quatre piliers": la prévention avec les gestes barrières, les tests, les mesures de restriction locales et "la protection absolue des personnes vulnérables".

Blanquer: Le nouveau protocole sanitaire à l'école "va permettre d'avoir moins de classes fermées"

Une nouvelle version du protocole sanitaire à l'école a été publiée ce dimanche soir: désormais lorsqu'un enfant sera testé positif, sa classe pourra "continuer de se tenir normalement pour les autres élèves, qui ne sont plus considérés comme cas contacts". Ce n'est qu'à partir de 3 cas que la classe sera fermée.

"D'après de nombreuses études les enfants se contaminent très peu entre eux, de même qu'il y a peu de contaminations d'enfant à adultes", a expliqué Jean-Michel Blanquer ce matin sur RTL pour justifier ce changement.

Aujourd'hui, "autour de 2000 classes" sont fermées, a-t-il poursuivi. "Justement avec ce nouveau protocole, nous pensons que ça sera un peu moins dans les temps qui viennent", a précisé le ministre de l'Éducation. Ce nouveau protocole va permettre d'avoir moins de classes fermées."

À Madrid, des spectateurs d'un opéra protestent contre le manque de distanciation sociale

Une contestation a également éclaté au théâtre royal de Madrid. Les spectateurs placés dans les rangs les plus hauts, traditionnellement les moins chers, ont déploré de ne pas bénéficier des mêmes distances de sécurité appliquées aux rangs du bas, les plus onéreux. Malgré les tentatives d'explication des organisateurs, l'opéra a été annulé.

"Non au confinement de classe": à Madrid, des habitants ont manifesté contre le reconfinement

850.000 habitants de la région de Madrid, soit 13% de la population, sont reconfinés à partir de ce lundi. Ils ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, aller chez le médecin ou amener leurs enfants à l'école. L'entrée dans ces zones, sauf pour ces raisons de première nécessité, sera interdite.

La mesure concerne notamment des quartiers défavorisés, ce qui a révolté certains habitants qui ont manifesté ce dimanche. "Non au confinement de classe", "Ils détruisent notre quartier et maintenant ils nous enferment", pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants, qui déplorent "une ségrégation" et des mesures "injustes" et "discriminatoires".

Les États-Unis frôlent les 200.000 morts

Les États-Unis frôlent désormais la barre hautement symbolique des 200.000 morts du coronavirus. Ils demeurent de loin le pays le plus touché au monde avec 199.474 décès à ce jour selon les dernières données diffusées par l'université américaine Johns Hopkins dans la nuit de dimanche à lundi.

De nouvelles mesures anti-Covid bientôt annoncées à Lyon

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l'évolution de la situation sanitaire. C'est ce lundi que seront annoncées les nouvelles mesures anti-Covid à Lyon, l'une des villes ciblées par Olivier Véran lors de son point presse hebdomadaire, jeudi dernier. La préfecture du Rhône doit communiquer à 14h30.

Vendredi, c'est à Nice que les autorités ont annoncé de nouvelles restrictions. Comme à Bordeaux et Marseille auparavant, les regroupements de plus de dix personnes ont été interdits vendredi dans les parcs, les jardins et sur les plages de la ville.

BFMTV