Mis à jour le
Plaquette de pilules Diane 35
 

Le professeur Philippe Even a mis en cause mardi matin l'"absence" de la ministre dans le débat sur la dangerosité de la pilule Diane 35. Avant de reconnaître la responsabilité des médecins.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • hommedebout
    hommedebout     

    C'est vrai, les problématiques de peau et les désirs de contraception sont depuis très longtemps une occasion de confusion dans les prescriptions. La population a de moins en moins confiance, et pour cause. Encore un peu d'effort et l'on va bientôt admettre les morts des anti depresseurs, vaccins, régulateurs de tension, et autres dogmes fabriqués par la pharmacomafia !

Votre réponse
Postez un commentaire