BFMTV

Covid-19: fin de l'obligation du port du masque pour les espaces naturels des Alpes-Maritimes

Des forces de l'ordre contrôlent le port du masque sur une plage de Nice, pendant l'été 2020 (image d'illustration)

Des forces de l'ordre contrôlent le port du masque sur une plage de Nice, pendant l'été 2020 (image d'illustration) - VALERY HACHE / AFP

Face à l'amélioration de la situation sanitaire, la préfecture des Alpes-Maritimes accepte de retirer l'obligation du port du masque sur le littoral, dans les parcs ou autour des plans d'eau dès mardi prochain.

La baisse du taux d'incidence dans les Alpes-Maritimes fait tomber les masques, obligatoires depuis le 6 avril pour les plus de 11 ans dans tout le département. Le préfecture prend désormais en compte la baisse significative de la circulation du virus pour enlever cette obligation, comme le dévoilent ce samedi nos confrères de France 3.

Dès mardi, soit le 4 mai, les Azuréens pourront se promener sans masque sur le littoral, au bord des plans d'eau, et dans les parcs. Les mairies des 17 villes concernées par l'arrêté peuvent néanmoins décider de maintenir la mesure si elles la jugent nécessaire.

Une situation sanitaire qui s'améliore nettement

Dans sa lettre aux maires dévoilée par France 3, la préfecture se félicite que "la situation épidémiologique du département s’améliore". En un peu plus de deux mois, le taux d'incidence est passé de 642 cas pour 100.000 habitants, son maximum au 21 février, à 157 la semaine dernière d'après CovidTracker.

Entre-temps, certaines villes de la Côte-d'Azur comme Nice, Cannes ou Villeneuve-Loubet ont connu plusieurs week-ends de confinement. La fin du port du masque dans certains espaces naturels ouvre le bal d'un allègement progressif des restrictions. Le 19 mai, les terrasses, les cinémas et les commerces non-essentiels devraient notamment rouvrir dans toute la France.

Olivier Valentin