BFMTV

Covid-19: le PDG de Moderna plaide pour "vacciner les jeunes enfants"

Un enfant de 3 ans reçoit une dose de vaccin anti-Covid à La Havane, à Cuba. (photo d'illustration)

Un enfant de 3 ans reçoit une dose de vaccin anti-Covid à La Havane, à Cuba. (photo d'illustration) - ADALBERTO ROQUE / AFP

Le dirigeant français de l'entreprise de biotechnologies américaine justifie cette nécessité par l'apparition du variant Delta qui a "changé la donne".

Jusque-là non-concernés par la vaccination contre le Covid-19, faut-il inclure les moins de 12 ans dans le public éligible à ces sérums? C'est la position que défend le PDG de l'entreprise de biotechnologies américaine Moderna, Stéphane Bancel.

"Selon moi, il faut vacciner les jeunes enfants", soutient le Français dans un entretien accordé au Parisien, mis en ligne mardi.

"Le variant a changé la donne"

Pour Stéphane Bancel, "le variant (Delta, NDLR) a changé la donne" pour les jeunes enfants. "On voit beaucoup plus de formes graves à cet âge. Ce n'était pas le cas l'an dernier. C'est vraiment un phénomène de l'été 2021", analyse-t-il.

"Si on regarde ce qui s'est passé aux États-Unis, où il y a eu beaucoup plus de cas de Delta qu'en France, presque 20% des Américains hospitalisés étaient des enfants, ce qui n'était pas du tout le cas avec la souche originelle", étaye le dirigeant, craignant de surcroît les contaminations aux grands-parents.

"Quand on sait que presque un milliard de doses de vaccin à ARN ont été injectées et que leur niveau de sécurité est aussi élevé, le rapport bénéfice-risque pour les mineurs et la société est nettement positif", tranche Stéphane Bancel.

Essais cliniques sur 4700 enfants de 6 à 11 ans

Lundi, Moderna avait annoncé que son vaccin présentait des résultats positifs chez les jeunes enfants. Des essais cliniques ont été menés par l'entreprise pionnière de l'ARN messager sur plus de 4700 participants âgés de 6 à 11 ans.

Aux États-Unis, le sérum de l'entreprise établie dans le Massachusetts n'est autorisé qu'à partir de 18 ans.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV