BFMTV

Covid-19: huit nouvelles villes dont Paris en "alerte renforcée", les rassemblements de plus de 10 personnes interdits

Le ministre de la Santé a annoncé ce mercredi soir les nouvelles mesures restrictives concernant les villes placées en "zone d'alerte renforcée".

Le ministre de la Santé a présenté ce mercredi soir une nouvelle carte de circulation du virus, avec son lot de nouvelles mesures restrictives. Ainsi, le gouvernement a déterminé une "zone d'alerte renforcée" où la diffusion du Covid-19 est "très intense".

Ces nouvelles règles restrictives - qui concernaient déjà Bordeaux, Lyon et Nice - ont été étendues à Paris et sa petite couronne, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble et Montpellier.

Carte des zones placées en "alerte renforcée".
Carte des zones placées en "alerte renforcée". © BFMTV

Rassemblements dans l'espace public limités à 10 personnes

Par conséquent, à compter de samedi, et "après concertation entre les préfets et les élus locaux", de nouvelles restrictions entreront en vigueur, a annoncé Olivier Véran. Les rassemblements seront limités à 1000 personnes, les grands événement déclarés comme les fêtes locales ou étudiantes seront interdits, les rassemblements de plus 10 personnes dans l'espace public comme les plages et les parcs seront interdits.

Fermeture anticipée des bars

Dans ces villes, le ministre de la Santé a également annoncé la fermeture des salles de sport et des gymnases, "des lieux de contamination importants". Les bars vont également être soumis à une fermeture anticipée:

"L'horaire de fermeture sera décidé par le préfet après concertation avec les élus" sans excéder 22h00.

Cette mesure ne sera mise en place qu'à partir de lundi, tout comme la fermeture des salles de fête et d'activité polyvalente pour les activités festives et les associations. Dans cette logique, qui suppose d'apprendre à "vivre avec le virus", Olivier Véran appelle également à "favoriser autant que possible" le télétravail, qu'il juge "précieux en cas de forte circulation du virus".

Vigilance dans les Ehpad

Concernant les Ehpad situés dans les villes en "zone d'alerte renforcée", il leur est recommandé de "prendre des mesures de protection tout en maintenant l'indispensable lien avec les personnes".

Les visites devront être faites sur rendez-vous, les proches des résidents devront s'engager à respecter les gestes barrières. Une politique de dépistage renforcée sera également mise en place.

Le ministre de la Santé a par ailleurs mis en garde Tours, Strasbourg, Dijon et Clermont-Ferrand qui sont encore en "zone d'alerte" mais qui risquent de passer en "zone d'alerte renforcée". La répartition de cette nouvelle carte sera réévaluée tous les 15 jours.

Ambre Lepoivre avec AFP Journaliste BFMTV