BFMTV

Covid: 11 cas de variant indien détectés sur un navire à La Réunion

Analyse de prélèvements réalisés lors de tests du Covid-19, en juin 2020 à Cayenne, en Guyane

Analyse de prélèvements réalisés lors de tests du Covid-19, en juin 2020 à Cayenne, en Guyane - jody amiet © 2019 AFP

Sur la vingtaine de marins testés, 11 se sont révélés positifs et quatre ont été hospitalisés.

Onze membres d'équipage d'un navire en rade au large de La Réunion ont été testés positifs au variant indien du coronavirus, et quatre d'entre eux sont hospitalisés, ont annoncé ce dimanche les autorités sanitaires de l'île. Le navire, dont le pavillon et le nom n'ont pas été révélés, "faisant route entre l'Inde et le Brésil", a demandé assistance lundi pour suspicion d'un cas de Covid-19 à bord, indique l'Agence régionale de Santé (ARS) dans un communiqué.

Il se trouvait alors à 20 miles (environ 30 km) des côtes françaises. Il a été autorisé à se dérouter vers le port marchand de La Réunion situé sur la côte ouest de l'île. Le séquençage du test du premier marin malade, qui a été hospitalisé au CHU, "a mis en évidence ce 8 mai qu'il était atteint par le variant B.1.617 dit variant indien" déclare l'ARS.

Un dépistage a ensuite été réalisé sur tout l'équipage. Parmi les 20 marins testés, 11 se sont révélés positifs. Parmi eux, trois ont fait l'objet d'une prise en charge hospitalière. Les autres marins positifs, non hospitalisés, sont restés à l'isolement dans le bateau.

L'ARS précise qu'à "l'exception des 4 marins actuellement hospitalisés, aucun membre de l'équipage n'a (...) débarqué" sur l'ile, "de manière à éviter tout contact avec la population réunionnaise".

1070 nouveaux cas recensés en 7 jours

Relativement protégée lors que la première vague de l'épidémie en mars 2020, La Réunion affronte une recrudescences des cas. L'apparition des variants, le sud-africain notamment, a contribué à l'augmentation du nombre de malades.

Selon les chiffres publiés mardi par l'ARS, 1070 nouveaux cas ont été recensés en 7 jours. Un indicateur à la hausse par rapport à celui de la semaine précédente. A La Réunion depuis le début de l'épidémie le 11 mars 2020, 150 malades sont décédés des suites de la maladie, dont 80 au cours des sept dernières semaines.

Me.R. avec AFP