BFMTV

Coronavirus: Véran assure qu'un plan a été préparé "en cas de rebond de l'épidémie"

Olivier Véran, le ministre de la Santé lors d'un point de presse à l'Elysée, le 27 mai 2020

Olivier Véran, le ministre de la Santé lors d'un point de presse à l'Elysée, le 27 mai 2020 - Ludovic Marin © 2019 AFP

Le ministre de la Santé est revenu ce jeudi matin sur l'évolution de la situation sanitaire dans le pays.

Optimiste mais prudent. Alors que la France a enregistré 18 morts liés au coronavirus ces dernières 24 heures et que le nombre d'hospitalisations poursuit sa décrue (-200 en une journée), Olivier Véran n'a pas exclu un rebond de l'épidémie. Quitte à reconfiner la population française?

"Nous l'avons envisagé et nous le réalisons en Guyane avec un certain nombre de restrictions d'ouverture de lieux publics étant donné qu'il y a là-bas une reprise de l'épidémie", explique le ministre de la Santé au micro de RTL ce matin. Des mesures sanitaires prises alors que Santé Publique France avait encore alerté la semaine dernière sur la "situation préoccupante" du territoire ultra-marin qui a recensé 264 nouvelles contaminations.

200 clusters identifiés depuis le 11 mai

Reste que la situation à l'échelle nationale, elle, se veut plus rassurante. "Depuis dix semaines consécutives le nombre de cas se réduit", observe Olivier Véran qui ajoute que "tous les indicateurs qui nous montrent que la situation est sous contrôle".

Le ministre déclare que plus de 200 clusters ont été identifiés en France métropolitaine depuis le 11 mai dernier, date de levée progressive du confinement sur le territoire national.

"Depuis plus de dix semaines que nous avons levé le confinement et traqué le virus, il n'y a pas eu de diffusion communautaire à partir d'un cluster. Les zones d'activité du virus restent cantonnées à des lieux précis", précise Olivier Véran.

Sur 582 patients actuellement en réanimation, 74% d'entre eux se trouvent dans quatre régions métropolitaines (Île-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France et Auvergne Rhône-Alpes).

"Éviter à tout prix de revenir à un confinement généralisé"

"Le virus décroît", a de nouveau affirmé Olivier Véran sur RTL, "nous détectons chaque jour des clusters. Nous identifions, traçons et isolons."

Le ministre annonce néanmoins avoir préparé avec les autorités sanitaires "un plan en cas de rebond de l'épidémie de manière à éviter à tout prix de revenir à une solution de confinement généralisé". Les personnes les plus fragiles, notamment celles résidant dans les Ehpad, seraient concernées en premier par cet éventuel reconfinement.

Olivier Véran entend par ailleurs renforcer les capacités de dépistage et appelle les Français à se doter de l'application StopCovid qui, malgré son bilan plus que mitigé, aurait un intérêt pour celles et ceux se rendant en vacances cet été: "s'équiper de ce logiciel est une assurance pour eux d'être prévénu si jamais ils ont été en contact avec le virus"

Hugues Garnier Journaliste BFMTV