Mis à jour le
Une enquête épidémiologique a été réalisée dans l'entourage du malade: elle a permis la détection d'un deuxième cas.
 

Un deuxième cas d'infection par le nouveau virus proche du Sras a été confirmé dans la nuit de samedi à dimanche. Il s'agit d'un homme qui a partagé la chambre du malade, ce qui confirme la transmission d'homme à homme du NCov.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • alex30000
    alex30000     

    Ca y est ? L'expérience est concluante ? On sait à présent que c'est contagieux par voie aérienne. Maintenant, il va falloir qu'ils expliquent à la famille du patient contaminé pourquoi ils ont pris la décision de placer à côté de leur parent un cas suspect de sras en provenance d'Arabie Saoudite, en sachant pertinemment que la contagion était quasi inévitable.

Votre réponse
Postez un commentaire