BFMTV

Coronavirus: plus de 5000 morts aux États-Unis, nouveau record quotidien

Des soignants amenant un patient contaminé au Covid-19 à l'hôpital Mont Sinaï à New York, le 1er avril 2020

Des soignants amenant un patient contaminé au Covid-19 à l'hôpital Mont Sinaï à New York, le 1er avril 2020 - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

En 24 heures, 884 personnes ont succombé au Covid-19 dans le pays, ce qui constitue un nouveau record quotidien pour la première puissance mondiale.

Plus de 5000 personnes sont mortes aux États-Unis à cause de l'épidémie due au nouveau coronavirus, qui a contaminé plus de 215.000 personnes dans le pays. C'est l'université Johns Hopkins, dont les bilans font autorité, qui l'a annoncé jeudi.

À 4h35 heure française jeudi, un total de 215.417 personnes ont été contaminées aux États-Unis et 5116 d'entre elles en sont mortes. En 24 heures, 884 personnes ont succombé au Covid-19 dans le pays, ce qui constitue un nouveau record quotidien pour la première puissance mondiale. 

Bientôt le nouvel épicentre

La mort d'un nouveau-né dans l'État du Connecticut, après celle d'un bébé de neuf mois à Chicago et d'un adolescent de 13 ans au Royaume-Uni, a particulièrement frappé les esprits, les enfants étant jusqu'ici relativement épargnés. "C'est déchirant", a commenté Ned Lamont, gouverneur de cet État du nord-est des États-Unis. 

Le président américain Donald Trump a quant à lui appelé le pays à se "mettre en mouvement". La Maison Blanche a présenté ses projections: le Covid-19 devrait faire entre 100.000 et 240.000 morts aux États-Unis, appelés à devenir, après l'Europe, le nouvel épicentre de la pandémie.

Porte-avions contaminé

Avec plus de 1900 morts, l'État de New York - le plus touché - multiplie depuis quelques jours les préparatifs, avec la construction d'hôpitaux de campagne dans Central Park et dans un grand centre de conférences de Manhattan. Et l'aide afflue de partout, y compris de Russie qui a dépêché mercredi un avion chargé d'aide humanitaire dans la mégalopole.

Même l'armée américaine n'est pas épargnée: le Covid-19 s'est propagé au sein du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt, immobilisé à Guam dans le Pacifique, et son équipage a commencé à être évacué.

Deux autres navires, le paquebot de croisière Zaandam et son navire adjoint le Rotterdam, continuaient de naviguer avec quatre morts à bord, sans être sûrs de pouvoir accoster en Floride ce jeudi. Donald Trump a annoncé mercredi que les passagers canadiens et britanniques du Zaandam seraient prochainement évacués.

JP avec AFP