BFMTV

Coronavirus: non, les États-Unis ne recommandent pas de se raser la barbe pour se protéger

-

- - CDC

Une infographie du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies, qui date en fait de 2017, pose la question de l'efficacité des masques de protection avec le port de la barbe.

L'OMS avait alerté. En marge de l'épidémie de coronavirus qui touche désormais plusieurs dizaines de pays, l'Organisation mondiale de la santé a, il y a quelques jours, publié une note censée lister et rétablir la vérité sur les fausses rumeurs qui accompagnent la maladie.

Le danger du port de la barbe va-t-il se rajouter à cette liste? Ce mercredi, CNN faisait état d'une infographie publiée par le CDC, le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies. Sur l'image sont listés les différents styles de barbe qui ne seraient pas en adéquation avec le port d'un masque respiratoire et seraient donc, selon la chaîne, déconseillés en cette période de coronavirus.

Le média américain soulignait que les poils pouvaient empêcher la valve d'expiration du masque de fonctionner convenablement, et ainsi présenter un danger de contamination.

Coronavirus Barbe
Coronavirus Barbe © CDC

Une infographie de 2017

En réalité, cette infographie n'est pas liée à l'épidémie actuelle. Comme le signale le Sacramento Bee, l'infographie du CDC date de 2017. Elle avait été publiée à l'occasion du No Shave November, un challenge durant lequel les hommes ne devaient pas se raser pendant un mois.

Elle était destinée aux Américains qui, sur leur lieu de travail, doivent porter des masques respiratoires, la barbe pouvant en effet empêcher ce dernier de se poser convenablement sur le visage et laisser passer toutes sortes de particules. 

Le port des masques pas recommandé pour tous

Comme le rappelle le Sacramento Bee, les personnes en bonne santé n'ont pour l'heure aucune raison de porter des masques de protection. Même chose en France, où le ministère de la Santé recommande le port du masque chirurgical uniquement "si vous avez séjourné en Chine, à Singapour, en Corée du Sud, en Iran ou dans les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie", ou "si vous êtes malades pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne".

"Le port de ce type de masque par la population si vous n’êtes pas malade ou si vous n’avez pas voyagé dans une zone touchée par le virus afin d’éviter d’attraper le Coronavirus COVID-19 n’est pas recommandé et son efficacité n’est pas démontrée", rappelle le ministère. Pas la peine de se raser la barbe donc.

"Envisager de se raser" 

Pour autant, la question du port de la barbe est un sujet déjà discuté au Royaume-Uni. Comme le précise la chaîne Sky News, Derek Sandeman, un directeur médical du NHS (National Health Service, le système de santé public britannique, ndlr), a diffusé la fameuse image du CDC à l'intention du personnel hospitalier de la région de Southampton. 

Elle est accompagnée d'un mémo, qui conseille à ces derniers de se raser afin d'éviter tous risques. 

"Je vous écris pour demander à ceux qui n'ont pas de forte raison culturelle ou religieuse d'avoir une barbe et qui travaillent dans des zones à risque d'envisager de se raser", peut-on lire. "Vous verrez que la présence de poils sur le visage compromet la capacité de protéger tout individu à travers un masque", est-il encore écrit. 

A l'heure actuelle, plus de 81.000 personnes ont été infectées par ce nouveau coronavirus, et le nombre de morts frôle désormais les 3000.

Hugo Septier