BFMTV

Coronavirus: le professeur Cohen affirme qu'il y avait un cas de Covid-19 en France dès le 27 décembre

Ce chef de réanimation de plusieurs hôpitaux franciliens a repris les tests PCR réalisés sur plusieurs patients atteints d'une pneumonie entre décembre et janvier dernier. Un homme, aujourd'hui en bonne santé, a été identifié comme porteur du Covid-19.

Et si le coronavirus était présent sur le territoire français depuis plus longtemps que prévu? Invité ce dimanche sur le plateau de BFMTV, le professeur Yves Cohen, chef du service réanimation des hôpitaux Avicenne à Bobigny, et Jean Verdier à Bondy, en Seine-Saint-Denis, assure que les premières traces de la maladie pourraient en fait remonter au moins au 27 décembre dernier. Soit près d'un mois avant la détection des premiers cas recensés officiellement en France, à la fin du mois de janvier. 

"On a repris toutes les PCR testées chez des patients atteints de pneumonie en décembre et janvier dont les résultats étaient négatifs. Les PCR ne sont pas faites pour le Covid-19, mais pour la grippe et d'autres coronavirus. Et sur les 24 patients, nous avons eu un cas positif au Covid-19, le 27 décembre, quand il était hospitalisé chez nous, à Jean Verdier", a-t-il assuré.

La femme du patient contaminée asymptomatique? 

Après avoir assuré que les tests avaient été réalisés à plusieurs reprises "pour éliminer les risques", Yves Cohen a expliqué avoir mené une enquête afin de remonter cette première contamination. 

"Nous avons appelé le patient. Il a été malade 15 jours et il a contaminé ses deux enfants, mais pas sa femme, qui travaille dans un supermarché, à l'étal des poissons. Nous nous sommes demandé s'il n'y avait pas un rapport avec les poissons d'origine chinoise, mais elle ne travaille que sur des produits français", affirme-t-il. 

Puis, le professeur a par la suite assuré avoir trouvé une piste potentielle. 

"Puis on apprend par hasard qu'elle (la femme du patient, ndlr) travaille à côté des ventes du sushis ou des gens d'origine chinoise travaillent. On se demande si elle n'a pas été atteinte ainsi de manière asymptomatique. On ne peut pas aller plus loin, mais je pense que c'est à une autre institution de faire les enquêtes.", détaille-t-il encore. 

Patient 0?

Cette découverte pourrait également éclairer la recherche du patient 0, le premier contaminé par le Covid-19, sur le territoire français.

"Il est peut-être le patient zéro, mais peut-être qu'il y en a d'autres dans d'autres régions. Il faut retester toutes les PCR négatives pour les pneumonies. Le virus circulait probablement", estime-t-il encore. 

A l'heure actuelle, le patient en en bonne santé, tout comme ses enfants, qui avaient également été contaminés. 

"Il était étonné, il ne comprenait pas comment il avait été contaminé. On a mis en place le puzzle, il n'avait pas fait de voyages, le seul contact est celui par sa femme" conclut Yves Cohen. 

Hugo Septier