BFMTV

Coronavirus: à Montréal et Québec, le gouvernement interdit de recevoir des visiteurs à domicile

Le gouvernement québécois instaure un tour de vis particulièrement radical pour combattre l'épidémie de Covid-19 (illustration).

Le gouvernement québécois instaure un tour de vis particulièrement radical pour combattre l'épidémie de Covid-19 (illustration). - abdallahh-Flickr

Pour la quasi totalité du mois d'octobre, les habitants de plusieurs zones dont Montréal se voient interdits de se rassembler dans les parcs. Les bars et restaurants sont totalement fermés.

C'est un tour de vis radical qui a été acté au Québec. Après le passage de Montréal et de la capitale Québec en alerte rouge, le gouvernement a mis en vigueur ce jeudi des mesures de restriction particulièrement fortes pour combattre l'épidémie de Covid-19. Elles sont instaurées sur une période de 28 jours, jusqu'à la fin du mois d'octobre.

Parmi les mesures, il y a notamment l'interdiction pour les habitants des zones concernées de recevoir des visiteurs chez eux, excepté les personnes seules (qui n'ont droit qu'à un seul visiteur) ou les proches aidants. Les rassemblements dans les parcs sont proscrits.

Les policiers n’ont pas obtenu, toutefois, le droit d’entrer dans une résidence - pour procéder à des vérifications - sans l’accord du propriétaire. Ils devront réclamer un télémandat auprès d’un juge afin de pénétrer et distribuer des constats d’infraction, rapporte Le Journal de Québec.

1000 dollars d'amende

Aussi, le port du masque devient obligatoire en manifestation, sous peine d'amende de 1000 dollars canadiens. La règle sera imposée dès samedi, jour où sont prévus des rassemblements anti-masque dans une quinzaine de villes.

"On voulait être capables de reporter ce moment-là le plus longtemps possible", a déclaré François Legault, Premier ministre de Québec. "Mais actuellement, la situation est vraiment critique. Il y a des vies qui sont en jeu, notre réseau de l'éducation est en péril, notre réseau de la santé est en péril."

Les bars, restaurants, tavernes et casinos seront totalement fermés pendant tout le mois, tout comme les salles de spectacle, cinémas, théâtres, musées et bibliothèques. Tout rassemblement (excepté les manifestations) avec une distanciation de moins de deux mètres est interdit.

Jules Pecnard Journaliste BFMTV