BFMTV

Coronavirus à l'Assemblée: la députée hospitalisée se dit "fatiguée" mais va "bien mieux"

La députée est confinée depuis samedi et pour 14 jours à son domicile. Elle a dû retracer son parcours de ces derniers jours et prévenu les personnes avec qui elle a été en contact.

"Je suis un petit peu fatiguée (...) mais je vais bien mieux". La députée LaREM de Haute-Garonne Élisabeth Toutut-Picard est en quarantaine à son domicile depuis samedi, après qu'elle a été contrôlée positive au Covid-19 vendredi. Jusque là à l'Assemblée nationale, deux députés, ainsi qu'un employé en charge de la buvette ont été testés positifs au nouveau coronavirus.

"Je n'ai pas à m'inquiéter, je suis un petit peu fatiguée bien sûr, parce que mon organisme est en train de travailler à produire des défenses immunitaires, mais je vais bien mieux", assure sur BFMTV dimanche l'élue, qui doit désormais rester confinée 14 jours. "Je suis rassurée de savoir que je suis hors de danger, même si je savais que le taux de létalité est bas".

"Au réveil, j’ai vu que j’avais de la température"

Elle raconte avoir eu de la fièvre dans la nuit de jeudi à vendredi, et avoir commencé à tousser. "Au réveil, j’ai vu que j’avais de la température, et comme j’étais sur-informée des symptômes du coronavirus, j’ai appelé le 15", explique-t-elle sur notre antenne. Le samu l'a redirigée pour qu'elle fasse un test de dépistage. "Dans l’après-midi on m’a rappelée pour me dire que l’examen était positif".

Infographie sur les symptômes du coronavirus.
Infographie sur les symptômes du coronavirus. © BFMTV

Élisabeth Toutut-Picard déclare avoir immédiatement prévenu son équipe parlementaire et sa famille pour qu'ils contactent à leur tour le 15. Avec l'agence de santé, elle a retracé son parcours sur les deux dernières semaines pour déterminer les personnes avec qui elle a été en contact. 

Confinée à son domicile pour 14 jours

En confinement à domicile pour 14 jours, elle doit désormais privilégier le repos.

"Je dois juste surveiller mes symptômes, mais je reste confinée chez moi car je suis contagieuse", explique la députée. "Je peux rester sans masque chez moi mais je dois en porter un si je sors. Mais je n’ai pas l’intention de sortir, je suis trop fatiguée".

L'apparition de plusieurs cas de Covid-19 à l'Assemblée nationale a conduit au renforcement des mesures de sécurité: les restaurants de l'Assemblée vont fermer le temps d'une désinfection et il a été demandé à ce que les personnels en contact avec les cas déclarés puissent télétravailler.

"Nous sommes des députés qui venons de différentes régions, il y a une promiscuité qui pourrait justifier que peut-être cela se développe", déclare Élisabeth Toutut-Picard.
Salomé Vincendon