BFMTV
Santé

Comment savoir si le cartable de mon enfant est trop lourd?

Un cartable dans une salle de classe - Image d'illustration

Un cartable dans une salle de classe - Image d'illustration - Fred TANNEAU / AFP

Si les poids des cartables sont encore bien trop élevés, les risques sanitaires qui en découlent ne font pas consensus chez les professionnels de santé.

En cette période de rentrée scolaire, la question est sur toutes les langues. Alors que 12.118.300 élèves du premier et second degré ont progressivement retrouvé le chemin des salles de classe, le cartable porté par les enfants? est-il trop lourd pour leur morphologie?

10% du poids de l'enfant

Alain Ducardonnet, consultant santé de BFMTV, rappelle les chiffres importants à ce sujet.

"La référence ça reste 10% du poids de l’enfant. Si un enfant fait 40 kilos, il ne faudrait pas qu’il dépasse les 4 kilos, mais ça les dépasse allègrement", explique-t-il.

Ce dépassement est consigné chaque année par la FCPE, Fédération des conseils de parents d'élèves, qui effectue des pesées devant les établissements scolaires. Selon leurs conclusions, actuellement, les cartables "pèsent plus de 17 % de leur poids".

Si Alain Ducardonnet est d'accord avec ces chiffres, selon lui, ce poids trop important n'a toutefois pas trop de conséquences physiques sur les plus jeunes organismes.

"Chez un enfant, on ne porte pas son cartable toute la journée, c’est lourd, mais ça ne concerne que deux moments dans la journée, un organisme de cet âge-là peut le supporter. A 11 ans, le poids moyen est de 35 kilos, poster un peu plus de 4 kilos sur un quart d’heure cela ne pose pas de problèmes", ajoute-t-il.

Pas de consensus médical

Selon un document de la FCPE consacré au poids des cartables, la Fédération estime que celui-ci, s'il est trop élevé, peut provoquer "déformation du squelette, déséquilibre dans la marche, compression respiratoire, scoliose, lombalgies."

A ce sujet, plusieurs professionnels de santé estiment que le port d'un sac trop lourd ne serait en réalité pas à l'origine de lésions trop graves. Une étude parue dans l'European Journal of Pain estime en effet qu'aucun lien direct ne peut être fait entre le port de cartables lourds et le mal de dos. Celui-ci serait plutôt du à des facteurs liés au mode de vie ou à des pathologies.

Dans un article du Figaro consacré au sujet, Jean Dubousset, spécialiste en orthopédie pédiatrique, explique de son côté que les scolioses ne peuvent pas non plus être imputables au poids des sacs et cartables.

"La scoliose n'est en rien la conséquence mécanique d'un poids plus ou moins asymétrique porté sur le dos, d'une inégalité de longueur des membres inférieurs ou d'autres phénomènes à classer au chapitre des idées reçues", assure-t-il.

Toutefois, en cas d'inquiétude, Alain Ducardonnet souligne que les parents peuvent se tourner "vers les cartables à roulettes" et "bien régler les sangles des sacs." ll conseille également "de pratiquer une activité physique" pour éviter les maux de dos.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV