× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Les pervers narcissiques pourrissent les relations de couple, mais aussi les environnements professionnels.
 

Ces tyrans mégalos poussent à la dépression et au burn out les collaborateurs qu’ils ont choisis comme proie. Quelques indices pour les repérer.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Facebook-174803619672620
    Facebook-174803619672620     

    Je me suis moi même fait agresser par un pervers narcisse dans la rue. Il voulait se faire passer pour un mecs super gentil et très fréquentable, uniquement pour me mettre dans lit. Ce type avait l'âge de mon père et plus il me disait que je lui plaisait, plus ça me dégoûtait ! Il m'a harcelé pour que obtenir mon numéro de téléphone et il ne voulait jamais laisser le morceau. Si mon amis avait un imprévu et qu'il ne serai pas venu, je ne sais pas comment je m'en serai sortie. Si il m'aurai fait du chantage pour je suis lui donne mon numéro, j'aurai reçu des tonnes de sexto non consenti. Des sexto, c'est à dire des sms à caractère sexuels.

  • JamesCall
    JamesCall     

    J'adore ces journalistes qui abordent un problème gravissime dans notre société mais qui ne soulève pas réellement de réactions de la part de la justice, celle-ci se trouvant incapable de trouver une solution.
    Dans le cadre de la création de notre entreprise en 2014, mon épouse et moi-même avons été confrontés à une PN pendant 1 an et encore aujourd'hui.
    Nous découvrons que sa liste de victimes est longue (ex-conjoint, particuliers, entreprises), et que fait la justice: RIEN. Même l'avocat que nous avons consulté (heureusement gratuitement) ne nous a apporté aucune solution. Au vu des différents témoignages, les victimes de ces PN sont tout simplement condamnées !!!
    A quoi bon voter des textes qui s'avèrent inutiles puisqu'ils ne se focalisent que sur les particuliers alors que le sujet existe également en dehors des rapports ''couple'' et ''employé/supérieur hiérarchique''.

  • HarrySpoiler
    HarrySpoiler     

    Tiens... c'est bizarre... on dirait une description d'Eric Brunet ou Zemour... Désolé pour les autres Eric.

  • Claire Defresnes
    Claire Defresnes     

    Je sais bien que les femmes sont des hommes comme les autres, mais pourquoi ne pas avoir mis un(e) pervers(e) narcissique?

    Il y a à peu près autant de femmes que d'hommes dans cette sinistre catégorie, et l'article ne parle que du monde professionnel: les pervers(e)s narcissiques font des dégâts dans la famille, dans le voisinage, et même en étant simple client(e) d'un magasin ou d'un restaurant.

  • missingbarack
    missingbarack     

    L'article laisse supposer que le pervers narcissique n'existerait qu'au masculin. C'est une visions très parcellaire et sexiste. Il existe au moins autant de perverses narcissiques, et elles sont redoutables.

Votre réponse
Postez un commentaire