Repérer les collègues surdoués et les inciter à passer un test QI peut les aider à mieux vivre leur travail.
 

Les intelligences hors normes sont rarement détectées au travail. Missionnés sur des tâches en-deçà de leurs capacités, les "hauts potentiels intellectuels" sombrent dans le bore-out, l'ennui professionnel. Quelques indices pour les repérer… Et les inciter à passer un test de QI.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Jean-Luc Gaynon
    Jean-Luc Gaynon     

    merci c est complétement ça......j ai compris trop tard tout seul cette souffrance du coup licenciement a 50 ans..........10 ans que je cherchais le pourquoi de ce mal être professionnel malgré une fulgurante efficience et créativité sortie de nulle part.....merci a Jeanne siaud fachin d avoir écrit trop intelligent pour être heureux l adulte surdoué.j ai compris en 10s en lisant juste le titre du livre sur un étale de Décitre.....puis la suite fut la confirmation par les tests avec un psy spécialiste.depuis même si pour l instant je suis en situation précaire je vais beaucoup mieux........... maintenant je sais qui je suis

  • Flavius Aetius
    Flavius Aetius     

    Encore des articles qui relayent des lieux communs, véhiculés par des associations sans légitimité scientifique (l'Afep). Un vrai journaliste aurait fait une recherche de deux minutes sur internet pour voir que des publications scientifiques récentes (ENS) offrent un démenti vigoureux à ces clichés. La corrélation avec le niveau scolaire (la difficulté des études par leur longueur...) est avérée, le tiers en échec? un mythe total encore et toujours véhiculé par les mêmes.

    Vince0963
    Vince0963      (réponse à Flavius Aetius)

    Ensuite il y a les gens comme vous qui se sont arrêter à deux Minutes de lecture et penses tous savoir d un sujet ...
    Envoyer nous au moins 3 articles avec de bonne référence qui nous démontrerons le contraire de celui ci . Un jeux d enfant pour vous qui les avez deja lu ;-)
    Car démonter un article sous prétexte qu il n à Pas fait de recherche sans indiquer vos sources c est de la critique gratuite qui n à Pas pour but d éclairer le lecteur Mais bien de flatter votre propre égo .
    Mais Bon cet avis n engage que moi . Peace

  • Philippe Jonet
    Philippe Jonet     

    Quand bien même un surdoué est repéré, la société (pas que l'entreprise) ne sait pas quoi en faire... Voir le rejette.

  • coincoin
    coincoin     

    Bon article, c'est clair et bien vu. On peut insister sur l'instabilité de l'emploi, avec une envie permanente de changer d'entreprise et de travail. Pour beaucoup c'est en travaillant en indépendant qu'ils arrivent à s'épanouir. On a souvent une idée fausse des HQI, car on nous montre trop souvent des "monstres" aux capacités exceptionnelles. Signalons que pour la principale association, la MENSA, le minimum requis est de 133, ce qui correspond à 2% de la population.

Votre réponse
Postez un commentaire