Comment la mutation d'une molécule a permis la rémission d'un patient atteint du VIH

VIH-1 en formation (en vert) à partir de lymphocytes en culture. Cette image a été colorée pour souligner les caractéristiques importantes.
 

C'est la mutation de la molécule CCR5, présente chez un 1% de la population mondiale, qui a permis aux deux patients d'interrompre leur traitement, et de connaître une rémission durable du VIH.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire