Le stéthoscope d'un médecin dans un centre médical à Hatay, le 6 juin 2017.
 

Selon une étude menée par des médecins de l'université d'Aberdeen, le "Tako-tsubo" ou syndrome du "coeur brisé" affaiblirait le muscle cardiaque dans la durée. 

Votre opinion

Postez un commentaire