× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
000_Par7779361.jpg
 

Ce traitement hormonal prescrit à des dizaines de milliers de femmes en France est accusé de favoriser les risques de tumeur au cerveau. L'ANSM a décidé de maintenir sa commercialisation mais revoit les conditions de prescription.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire