La Commission de la transparence de la Haute autorité de santé estime que l’intérêt médical des médicaments contre la maladie d'Alzheimer est insuffisant pour justifier un remboursement.
 

Très coûteux, peu efficaces, et à l'origine de nombreux effets secondaires: les médicaments contre les symptômes de la maladie d'Alzheimer devraient être déremboursés, selon la Haute autorité de santé. Un avis auquel s'est opposée mercredi la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Votre opinion

Postez un commentaire