BFMTV

Alerte rouge aux pollens de graminées: comment se protéger quand on est allergique

Une grande partie de l'Hexagone présente un risque "élevé" à "très élevé" d'allergie aux pollens de graminées. Un cauchemar pour les allergiques.

Gare aux pollens de graminées! Pour certains, profiter des beaux jours dans les parcs relève du parcours du combattant. La période est en effet redoutée des allergiques, assaillis par les pollens. Depuis quelques jours, le risque d'allergie associé aux graminées "reste majoritairement élevé à très élevé", prévient le Réseau national de surveillance aérobiologique.

Vingt-six départements sont en alerte rouge. Seuls cinq départements de l'Hexagone présentent un risque "moyen": le Finistère, l'Orne, la Mayenne, la Sarthe et les Alpes-Maritimes.

Les consultations s'enchaînent chez les allergologues. Deux fois par an, Clarisse vient faire des tests pour suivre l'évolution de ses allergies. Être sensible aux pollens de graminées peut se révéler très handicapant.

"Aérez très tôt le matin, lavez-vous les cheveux"

"Il y a des jours, c'est 50, 60, 70 éternuements dans la journée. La boîte de mouchoirs qui y passe, le nez comme ça… Il y a des jours, c'est compliqué", se plaint-elle à notre micro.

Hormis les traitements symptomatiques, des gestes simples peuvent simplifier le quotidien des allergiques.

"Aérez très tôt le matin avant que la chaleur monte, ou très tard le soir après que la chaleur a baissé. Lavez-vous les cheveux pour enlever les pollens qui se seront accumulés dedans à cause de l'électricité statique", conseille le Dr Hervé Masson.

En France, les allergies aux pollens concernent plus de 20% de la population, selon le Réseau national de surveillance aérobiologique.

Hilal El-Aflahi et Vincent Hénin avec Liv Audigane