Patients dans l'hôpital de Tours. (Photo d'illustration) -
 

Au lendemain de la décision de la cour d'appel de Paris, les traitements pour maintenir Vincent Lambert en vie ont repris. Ce nouveau rebondissement replace au coeur du débat la question de la fin de vie. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire