BFMTV

Accouchements suspendus à la maternité de Dinan à partir de vendredi

Une maternité

Une maternité - LOIC VENANCE / AFP

Les accouchements à la maternité de Dinan (Ille-et-Vilaine) vont être suspendus à partir de vendredi en raison du manque de médecins anesthésistes, d'après des sources concordantes.

La maternité de Dinan n'accueillera plus d'accouchements vendredi. "Il n'y a pas de date de reprise. Une suspension, même temporaire, est toujours inquiétante mais on est moins inquiet que s'il s'agissait d'une annonce de fermeture, on essaye de positiver", a déclaré Christian Bougis, secrétaire FO au centre hospitalier de Dinan. 

Une "décision difficile"

Cette décision est motivée par la nécessité pour une maternité d'avoir une "continuité d'accès, de jour comme de nuit, à un médecin anesthésiste ayant une pratique avérée en obstétrique", relève le Groupement hospitalier de territoire (GHT) Rance-Emeraude, qui s'est donné pour mission "de reconstituer une équipe stable d'anesthésistes au CH de Dinan et de restaurer l'activité de la maternité (...)". 

Dans un communiqué, le GHT a expliqué avoir pris cette "décision difficile" en accord avec l'Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne. 

Les accouchements orientés vers Rennes, Saint-Brieux et Saint-Malo

Environ 650 naissances ont eu lieu à Dinan en 2018. D'après Christian Bougis, les mères qui devaient accoucher à Dinan sont orientées vers Rennes, Saint-Brieuc et Saint-Malo, cette dernière ville se trouvant à 33 km de Dinan.

Une manifestation organisée par un comité de vigilance est prévue vendredi à 18H00 devant le Centre hospitalier. 

Alexandra Jaegy avec l'AFP