BFMTV

Huit femmes accusent un ancien président du MJS d'agressions sexuelles et de harcèlement

Le Parti socialiste est à son tour frappé par une affaire d'agressions sexuelles. Thierry Marchal-Beck, ancien président du Mouvement des jeunes socialistes entre 2011 et 2013, est visé par des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles, portées par 8 jeunes femmes, qui témoignent dans les colonnes de Libération. Les faits se seraient déroulés entre 2010 et 2014. À l'époque, toutes les victimes étaient militantes ou cadres du MJS, antichambre et pouponnière des futurs cadres socialistes. Son comportement aurait été connu de nombreux cadres. - On en parle avec: Roxane Lundy, Secrétaire nationale au projet du MJS, candidate à la présidence du mouvement, en contact avec de nombreuses victimes présumées. Et Marie Allibert, porte-parole d'Osez le Féminisme ! - BFM Story, du jeudi 16 novembre 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.