BFM Pratique

Vacances de la Toussaint: où trouver un peu de soleil?

La promenade des Anglais, à Nice, en novembre 2015

La promenade des Anglais, à Nice, en novembre 2015 - Valéry Hache - AFP

Malgré des averses fréquentes ces quinze prochains jours, le soleil devrait faire son apparition dans le Sud-Ouest, sur la Côte d’Azur et en Bourgogne, au moins pour quelques jours.

Le temps sera clément sur une bonne partie de la France ce samedi et dimanche, premier week-end des vacances scolaires de la Toussaint mais des averses recouvriront progressivement dans les jours qui suivent une bonne partie du territoire. Si la fiabilité des prévisions météorologiques à quinze jours reste souvent délicate, le Sud-Ouest, la Bourgogne et la Côte d’Azur devraient toutefois bénéficier de quelques belles journées d’éclaircies jusqu’à la fin du mois d’octobre.

• De Bordeaux à Biarritz, cap sur la côte atlantique

Le soleil sera omniprésent ce week-end sur le sud de la façade atlantique de Bordeaux à Biarritz, avec des températures relativement douces, comprises entre 15 et 17°C. Lundi, le mercure atteindra même les 20°C avant le retour de la pluie mardi (comme dans tout le pays). Le soleil fera son retour dans la région le week-end du 24-25 octobre avec là encore des températures avoisinant les 20°C. L’occasion de profiter des longues plages de l’Atlantique, de partir se promener à vélo le long du bassin d’Arcachon, ou de partir explorer le pays Basque, autour des communes de Saint-Jean-de-Luz, de Guéthary ou de Bayonne.

Pour une première virée dans le Sud-Ouest, arrêtez-vous le temps d’un week-end à Bordeaux. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le centre historique regorge de trésors architecturaux comme la place de la Bourse et son miroir d’eau, la cathédrale Saint-André, d’où vous aurez depuis le haut de la tour Pey-Berland un magnifique panorama de la ville, la place des Quinconces, ou encore la place de la Comédie. Ne manquez pas également le quartier des Chartrons et la Cité du Vin et, de l’autre côté de la Garonne, le quartier de Darwin.

• Escapade bucolique en Bourgogne

Le château de Gevrey-Chambertin, en Côte-d’Or
Le château de Gevrey-Chambertin, en Côte-d’Or © Eric Feferberg - AFP

Les trois week-ends des vacances devraient être relativement ensoleillés en Bourgogne avec des températures toutefois plus fraîches, comprises entre 12 et 17°C l’après-midi. L’automne est pour beaucoup de visiteurs la plus belle des saisons pour parcourir cette région viticole qui rassemble des appellations de renommée mondiale (Meursault, Puligny-Montrachet, Gevrey-Chambertin, Pommard…). Les champs de vigne se parent alors de mille couleurs et offrent des paysages majestueux, où se cachent de nombreuses forteresses médiévales.

Pour vous imprégner de l’histoire de la région, une halte à Dijon semble nécessaire avec la visite du Palais des ducs de Bourgogne, et "le parcours de la chouette" qui permet de découvrir les sites majeurs de la ville. Cap ensuite vers Beaune, la capitale du vin de Bourgogne, par la route des Grands Crus où de nombreux domaines ouvrent leurs caves aux visiteurs pour des dégustations de haute voltige. La Bourgogne est par ailleurs une terre d'accueil pour les cyclistes qui pourront arpenter la Voie des Vignes qui serpente sur 22 kilomètres entre Beaune et Santenay avant de rejoindre le canal du centre.

• Eté indien sur la Côte d’Azur

L'Île de Porquerolles, au large de Hyères, dans le Var
L'Île de Porquerolles, au large de Hyères, dans le Var © Samuel Borges Photography - Shutterstock

Comme souvent, la Côte d’Azur sera la région la plus ensoleillée en cette fin de mois d’octobre même si quelques journées pluvieuses sont à prévoir (du mercredi 21 au lundi 26 octobre). Lors des premier et dernier week-ends des vacances, le soleil sera au rendez-vous avec des températures comprises entre 16 et 20°C. Farniente sur la plage, marchés de village, explorations culturelles… Chacun y trouvera son bonheur, malgré des mesures sanitaires particulièrement strictes dans la métropole d’Aix-Marseille.

Pour les amoureux de la nature, direction Nice où quatre artistes ont pris possession du Parc Phoenix et proposent un voyage aux quatre coins du monde dans le cadre de l’exposition photographique "De l’infiniment petit à l’infiniment grand". Les amateurs d’art contemporain pourront quant à eux explorer la superbe Fondation Carmignac installée dans la villa éponyme sur l’île de Porquerolles. A découvrir jusqu’au 1er novembre: l’exposition "Prix Carmignac du photojournalisme: 10 ans de reportages" qui rassemble près de 200 photographies sur les droits humains et les enjeux écologiques qui y sont liés. Enfin, les passionnés d’art urbain fileront à Marseille pour découvrir la dernière performance du street-artiste Invader, qui a posé 84 nouvelles mosaïques sur les murs de la cité phocéenne, dans le cadre d’une exposition itinérante menée en collaboration avec le Centre d’art de la Cité radieuse (MaMo).

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV