BFM Pratique

Immobilier : trois bonnes raisons de passer par un courtier en crédits !

-

- - -

Le courtier en crédits immobiliers est spécialisé dans les offres de crédits immobiliers. Il sert d'intermédiaire entre un emprunteur et un établissement financier et négocie au mieux les conditions de prêt immobilier pour le compte de ses clients. Découvrez les trois raisons principales de recourir aux services d'un professionnel du courtage en crédits.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com 

Le coût total d'un prêt immobilier dépend de nombreux critères : bâti neuf ou ancien, investissement locatif, résidence principale ou secondaire, montant de l'apport personnel, durée du crédit, etc. Les établissements financiers et les organismes prêteurs peuvent donc appliquer des conditions très différentes selon leurs habitudes ou leurs exigences. Le courtier, par son réseau et ses connaissances sur le secteur, sollicite un grand nombre de créanciers pour obtenir une grande diversité d’offres susceptibles de correspondre à vos besoins. Ces offres multiples permettent à l’emprunteur d’avoir rapidement une idée globale sur les possibilités et les conditions financières proposées à l’emprunteur.

Toujours au fait de l'évolution des taux d'intérêt et des offres présentes sur le marché, le courtier apporte aux particuliers des conseils entièrement personnalisés pour les aider à ficeler un dossier attractif et rassurant pour les créanciers. Le courtier en crédits immobiliers connaît toutes les conditions d'accès aux prêts à taux zéro, aux prêts « action logement » ou aux prêts réglementés qui ne sont pas toujours bien connus du grand public. Le courtier peut également vous aider à négocier l'emprunt bancaire avec des conditions de financement adaptées à votre situation.

Une fois votre situation personnelle définie, vos revenus recensés et vos besoins déterminés, le courtier monte un dossier financier en votre nom. Le courtier soumet ce dossier à ses différents partenaires et peut obtenir un accord de principe en quelques jours seulement. De manière générale, les banques sont plus rapides et accordent davantage de crédibilité aux dossiers apportés par un courtier déjà partenaire. Contrairement à un courtier, il faudrait plusieurs semaines à un particulier pour réunir toutes les offres disponibles sur le marché et solliciter tous les établissements susceptibles de vous accorder un financement.

Le rôle du courtier est de vous accompagner tout au long de votre démarche d'accession au crédit jusqu'à la signature de l'offre de prêt. Sa mission est de vous guider de manière personnalisée en vous indiquant les meilleures options relatives à votre investissement immobilier, y compris les placements et solutions d'épargne adaptées à votre situation. Ses connaissances lui permettent de négocier le meilleur taux pour votre crédit et d'y associer un contrat d'assurance emprunteur avantageux toujours adapté à votre profil.

Lorsqu’un particulier souscrit à un prêt immobilier directement auprès d’un établissement financier, des frais bancaires sont systématiquement appliqués par l'établissement prêteur. Ces frais de dossier peuvent représenter jusqu'à 1 % du capital emprunté. En faisant appel à un courtier, les frais bancaires sont souvent remplacés par des frais de courtage qui sont plus avantageux pour l'emprunteur. Selon les partenariats réalisés par le courtier, ce dernier peut parfois être rémunéré directement par l'établissement bancaire sous forme de commission, auquel cas, ses services sont inclus dans le coût total du prêt.

Bien entendu, vous pouvez essayer de négocier au mieux les frais de courtage et les honoraires de votre courtier. De manière générale, plus le cabinet de courtage est important, plus il sera disposé à négocier la tarification de son service. Sachez également que les honoraires du courtage de prêt immobilier ne vous seront demandés que si le crédit immobilier est signé par l’intermédiaire de votre courtier. Votre courtier ne peut pas vous demander à être rémunéré avant la signature de l’offre de prêt. De même, si votre courtier vous présente un prêt qui ne correspond pas à votre demande, que vous avez un différent avec lui et qu’aucun engagement n’a été signé avec lui, sachez que vous n’aurez rien à lui devoir.

BFM Pratique Finances Perso