BFM Pratique

Comment échanger son logement pour les vacances ?

-

- - -

Depuis quelques années, les échanges de logements ont le vent en poupe. Le principe est simple : deux familles ou individus échangent réciproquement leur logement pour passer des vacances. Innovant, ce concept basé sur le partage et la réciprocité offre de nombreux avantages, qu’il s’agisse des aspects financiers ou pratiques. Il est néanmoins essentiel de bien préparer l'échange afin d'éviter les mauvaises surprises.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Que vous soyez propriétaire ou locataire, l'échange de logement est autorisé pour tous les particuliers, propriétaires comme locataires. De fait, l’échange de logement équivaut à prêter son logement, comme vous le feriez pour votre famille ou à des amis. Si vous êtes locataire, vous devez néanmoins respecter une obligation : ne demander aucune contrepartie financière à vos futurs hôtes, ce qui reviendrait à une pratique de sous-location légalement interdite sauf accord explicite du propriétaire. Il est également conseillé de prévenir le bailleur et votre agence d'assurance : celle-ci pourra éventuellement adapter les garanties d'assurance selon les souhaits et les besoins de chaque parti.

Parmi les éléments à prendre en considération en cas d’échange de logement : l'assurance habitation. Elle doit être adaptée et performante pour être certain que vous soyez couverts en cas de dégradation ou de sinistre durant la période d’échange. Si vous faites régulièrement des échanges de logements, il est conseillé - et vos hôtes également - de compléter son assurance habitation avec une clause de villégiature. Cette clause de villégiature permet d’étendre les garanties de votre assurance habitation à la période des vacances. En règle générale, si un accident indépendant des hôtes survient, votre assurance prendra en charge les dégâts causés, et cela, même si vous êtes absent. Il est néanmoins vivement conseillé d'opter pour une assurance multirisque habitation (MRH) qui vous offrira une couverture optimale en cas de dommages.

Attention ! Si les hôtes sont à l'origine d'un sinistre important (incendie, dégât des eaux...), l'assurance multirisque peut décider de ne pas prendre en charge les frais liés aux réparations. C’est à vous d’éclaircir ce point avec votre assureur. Enfin, si les hôtes sont à l'origine d'un dégât mineur (meubles ou objets abîmés), ils peuvent recourir à leur propre assurance en recourant à leur garantie de responsabilité civile. Ces précautions en matière d’assurance sont encore plus essentielles si vos futurs hôtes viennent d'un pays étranger puisque les règles en matière d’assurance peuvent diverger d’un pays à l’autre. Pensez notamment à vérifier les limites territoriales indiquées dans le contrat d'assurance de vos hôtes afin de vous assurer qu'elles couvrent bien le pays concerné.

Depuis plusieurs années, de nombreuses plateformes dédiées à l'échange de logement fleurissent sur internet. Parmi les plus réputées : Love Home Swap, Trocmaison, Airbnb, GuestToGuest ou Homelink. Gratuits ou payants, ces sites leaders dans l'échange de maisons ou d'appartements entre particuliers facilitent toutes les modalités relatives à la recherche d'hôtes grâce à des interfaces claires et intuitives. En France comme à l’étranger, dans la plupart des cas, ces plateformes permettent de filtrer ses recherches et de trouver rapidement l'échange le plus approprié en fonction de ses besoins.

Une fois votre profil créé sur l’une de ces plateformes, il suffit de publier votre annonce et d’indiquer toutes les informations relatives à votre offre d'échange de logement (description du logement assortie de photos, dates d'échange souhaitées, conditions générales et plus particulières...). Vous pouvez à tout moment communiquer avec les personnes intéressées par votre annonce afin de discuter des dates et des modalités de l'échange.

Afin de faciliter l'arrivée et l'installation de vos hôtes, prenez le temps de rédiger un « homebook » ou livret d’accueil. Convivial et pratique, ce petit guide pratique recense toutes les informations utiles sur votre logement et ses environs. Ce livret permet d’accueillir vos hôtes comme il se doit et de se familiariser rapidement avec les lieux. Votre livret d’accueil peut notamment intégrer un mot de bienvenue, un rappel des modalités générales de l’échange, une présentation rapide du logement, un guide d'utilisation des appareils à disposition (téléviseur, lecteur DVD, connexion à internet, machine à laver…) ainsi que quelques renseignements sur les activités ou transports environnants.

Quelques jours avant votre départ, pensez également à nettoyer et ranger votre logement pour qu’il soit propre et accueillant ! Libérez un ou deux placards ainsi que des étagères pour permettre à vos hôtes de ranger leurs affaires personnelles. S’agissant des fournitures alimentaires, laissez l'essentiel à la disposition de vos invités afin de leur éviter la contrainte des courses le jour de leur arrivée (premier repas, café, eau minérale...). L'idéal étant d'accompagner ces petites attentions d'un cadeau de bienvenue (spécialité locale, bouteille de vin…). Enfin, si les échanges de logement sont avant tout basés sur une confiance réciproque (les hôtes sont chez vous et vous êtes chez eux), il est néanmoins recommandé de miser sur la sécurité en mettant sous abri les objets de valeur (liquidités, bijoux...).

Que ce soit avant ou pendant l'échange de logement, une correspondance régulière entre les hôtes est essentielle pour garantir un bon déroulé de l’échange. Par mail ou par téléphone, des contacts fréquents et cordiaux permettent de mieux se connaître et d'apporter une réponse à toutes les questions d'ordre pratique que les hôtes sont naturellement amenés à se poser. Il est donc recommandé de faire preuve de disponibilité et d'attention, notamment durant les premiers jours de l'installation.

Économique, sécuritaire, chaleureux : l'échange de logement présente de nombreux avantages. Selon vos projets, n'oubliez pas qu'il est également possible d'envisager une location saisonnière de votre logement. Contrairement à l’échange de logements, vous pouvez être rémunéré pour ce type de service.

BFM Pratique Finances Perso