BFMTV

Réussir l’examen pratique en candidat libre

-

- - -

L’élève qui vient d’obtenir son Code de la route n’est pas obligé de faire appel aux services des auto-écoles traditionnelles pour passer et obtenir son épreuve pratique du permis de conduire.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec Auto-école.net

L’élève peut passer son examen pratique en candidat libre et ainsi réaliser des économies grâce à une méthode flexible qui a déjà démontré toute son efficacité.

Voici toutes les informations pour savoir comment s’inscrire et préparer au mieux l’examen pratique en candidat libre.

Pour apprendre à conduire en candidat libre 2 options sont possibles :

Premièrement, le candidat peut opter pour l’apprentissage avec un accompagnateur de son choix. Ce dernier doit être titulaire du permis B pendant au moins 5 ans sans interruption. À noter qu’il n’a plus besoin de suivre une formation spécifique. Cet accompagnement est gratuit et ne peut en aucun cas être rémunéré.

Le succès ou l’échec de ce type de formation est déterminé par deux éléments distincts :

les compétences et la pédagogie de l’accompagnateur qui doit transmettre les bonnes pratiques de la conduite alors qu’il n’a pas été formé, la bonne organisation entre l’élève et l’accompagnateur afin d’être disponibles aux mêmes heures et ainsi pouvoir conduire régulièrement.

En plus des incertitudes que comporte cette formule, elle demande un investissement financier car il est nécessaire de s’équiper d’une voiture dotée d’un système à double commande conformément à la loi en vigueur.

L’élève peut faire appel à des agences spécialisées qui louent ce type de voitures pour un tarif moyen de 300 euros pour un forfait de 20 heures. À cela s’ajoute une franchise et environ 100 euros pour la location de la voiture le jour de l’épreuve.

Deuxièmement, le candidat peut faire appel aux services d’un moniteur d’auto-école. Il doit s’inscrire pour cela sur le site d’une auto-école en ligne qui propose des tarifs compétitifs, environ 30 % moins chers qu’en auto-école traditionnelle. La formation et la riche expérience des moniteurs assurent ainsi un apprentissage de qualité pour l’élève.

De plus, cette formule est très flexible car l’élève décide en ligne du point de rendez-vous, de l’heure et du jour de la leçon, et même de l’enseignant.

>> Des formations pour le code et pour le permis à des prix attractifs !

L’élève effectue ses heures de conduite muni du livret d’apprentissage. Celui-ci le guide tout au long de sa formation. Il est très utile et nécessaire pour l’accompagnateur ou le moniteur pour suivre et valider les progrès de l’élève après chaque cours.

Tous les cours de conduite sont notés dans un calendrier. Et chaque étape de progression avec les différentes compétences à valider est détaillée dans le livret afin de savoir ce qui doit être travaillé tout au long de l’apprentissage.

L’élève peut se présenter à l’épreuve pratique quand le moniteur ou l’accompagnateur le pense prêt et après 20 heures de conduite minimum, dont 15 heures minimum en circulation.

Dans chaque département, un service est dédié à l’organisation de l’examen pratique au permis de conduire. Il peut s’agir des préfectures ou des directions départementales des territoires.

Le candidat doit prendre contact auprès de ce service qui lui enverra dans un délai de deux mois une convocation à l’épreuve pratique indiquant la date, le lieu et l’heure du rendez-vous de l’épreuve.

2 options sont possibles :

Si le candidat a opté pour des cours de conduite avec un accompagnateur, ils devront se rendre ensemble à l’examen avec leur propre voiture équipée du système à double commande. Si le candidat a suivi des cours en auto-école, il doit s’organiser avec cette dernière pour avoir un moniteur et une voiture disponibles le jour de l’épreuve. Des packs d’accompagnement à l’examen pratique du permis sont proposés.

>> Bénéficiez de 50€ de réduction sur vos packs Conduite avec le code promo BFMPERMIS

Le candidat devra apporter les pièces suivantes :

sa convocation à l’examen pratique, une pièce d’identité en cours de validité, une enveloppe format A5 (162 x 229 mm) affranchie au tarif en vigueur de 20 g libellée à son adresse. L’absence de cette enveloppe peut conduire au report de l’examen. l’attestation d’inscription au permis de conduire délivrée par l’ANTS, son permis de conduire s’il est titulaire d’une autre catégorie de permis, l’attestation d’assurance dans le cas où il s’agirait de son véhicule ou d’un véhicule loué.

Après l’épreuve, l’élève pourra consulter ses résultats en ligne sous 48 h sur le site de la sécurité routière ou les recevra par courrier.

Contenu rédigé par notre partenaire Auto-école.net