BFM Pratique

Crédit auto : peut-on rembourser par anticipation ?

-

- - -

Une rentrée d’argent vous permet aujourd’hui de vous acquitter intégralement de votre crédit auto ? Le Code de la consommation précise les conditions de remboursement par anticipation que vous devrez respecter.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

La législation française est sur ce point très précise : toute autorisation de découvert ou tout crédit renouvelable peut être remboursé de façon anticipée quels que soient la somme initialement empruntée et le montant restant à solder. Le remboursement par anticipation constitue donc l’un de vos droits fondamentaux. Il peut être demandé sans justification et n’ouvre droit à aucune indemnité.

Deux situations sont distinguées :

Le remboursement anticipé total consiste à s’acquitter de l’intégralité des mensualités du crédit. Effectué au bon moment, il permet de ne pas avoir à régler les intérêts qu’il restait à payer.
Le remboursement partiel est quant à lui une excellente solution pour quiconque souhaiterait modifier les termes de son prêt, en jouant sur la durée du contrat et le niveau des intérêts à rembourser.

Les conditions de remboursement d’un crédit auto sont précisées par le Code de la consommation. Les organismes de crédit devront donc ainsi nécessairement les appliquer.

En cas de remboursement par anticipation, aucune indemnité ne peut être exigée. Une indemnité peut cependant être demandée si le montant total du remboursement excède le seuil des 10 000 €.
Les intérêts liés aux mensualités courantes restent applicables jusqu’à la prochaine date anniversaire du crédit auto. C’est pourquoi il est conseillé de solder son emprunt à la date anniversaire du contrat. Cela permettra de limiter le montant des intérêts
Lorsque la fin du crédit auto était prévue dans moins de 12 mois, une indemnité de 0,5% du capital restant peut être demandée.
Lorsque l’échéance était prévue dans plus de 12 mois, une indemnité de 1 % du capital restant peut être demandée.

A noter : lors d’un remboursement par anticipation, les indemnités à verser sont toujours inférieures au montant des intérêts dont il aurait fallu s’acquitter en respectant l’échéance du contrat.

Lorsque le remboursement est total, l’emprunteur se délivre de l’obligation de régler ses mensualités. Il retrouve ainsi sa liberté financière. Le remboursement intégral du crédit auto permet en outre de réaliser des économies sur le solde d'intérêts restant à payer.

Dans le cas d’un remboursement partiel d’un prêt auto, l’emprunteur diminue le nombre ou le montant des échéances. À terme, les intérêts qu’il aura à payer seront donc moindres. Plus le montant du remboursement est élevé, plus les économies sont importantes.

Devant les avantages procurés par le remboursement anticipé, il peut être tentant de s’acquitter au plus vite de sa dette. Avant de solder son compte, il convient pourtant de peser minutieusement le pour et le contre de la démarche.

La somme utilisée pour le remboursement anticipée pourrait par exemple être placée de façon à générer des intérêts. La question à se poser est donc la suivante : allez-vous gagner plus d’argent en vous acquittant des intérêts de votre crédit auto ou en plaçant astucieusement votre épargne ?

D’autre part, la somme utilisée pour le remboursement de votre crédit auto ne vient-elle pas entraver d’autres projets personnels ? En matière d’épargne, il convient d’être prudent et de toujours conserver une certaine flexibilité financière. Rien ne sert de solder votre compte si un manque d’argent vous contraint à emprunter de nouveau, et parfois à des conditions moins avantageuses, dans seulement quelques mois.

Contenu rédigé par Empruntis