BFMTV

Wauquiez : « Faire mieux que les prévisions »

-

- - -

11% de chômeurs en France en 2010 ? Une dégradation que prédit l'OCDE, mais que Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, relativise.

Le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez estime qu'il ne faut pas tenir compte des prévisions de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la progression du chômage en France. Dans un rapport publié mercredi, l'OCDE a mis la France en garde contre une nouvelle dégradation sensible du marché du travail en 2010, alors que la situation tend à se stabiliser dans les pays les plus touchés jusqu'alors, comme les Etats-Unis, l'Espagne et l'Irlande. « Le taux de chômage en France augmentera probablement à nouveau en 2010, et pourrait s'approcher de 11% si la reprise tardait à venir », a écrit l'OCDE.

« Impossible de prévoir ce qui va arriver »

Interrogé sur ces prévisions, Laurent Wauquiez affirme qu'il faut être « lucide » sur le travail de l'OCDE : « Prévoir ce qui va nous arriver d'ici un an et demi, l'OCDE n'en est pas capable. En juin 2008, ils nous avaient annoncé un taux de croissance de 1% ; trois mois plus tard, ils parlaient de moins 4%. Mon travail, ce n'est pas de faire des prévisions, c'est, avec tous les outils de l'emploi, d'essayer de faire mieux que les prévisions. Et notamment, d'ici à la fin de l'année, tout le monde nous a dit qu'on va avoir en France 650 000 destructions d'emplois, on essaie de se battre sur tous les fronts, avec Christine Lagarde [ndlr, la ministre de l'Economie], pour faire en sorte de faire mieux que ça. En 6 mois, on a mis en place des outils sur tous les champs : l'emploi des séniors, des jeunes, les questions de l'apprentissage, les risques des salariés licenciés... »

« La France, moins bon pays pour aider les jeunes »

Dans son rapport, l'organisation pointe en outre la forte progression du chômage des jeunes [ndlr, le taux de chômage des 16-25 ans atteint 23,5% au premier trimestre 2009], déjà nettement supérieur à la moyenne de l'OCDE avant la crise, et qui a augmenté deux fois plus que le taux de chômage global pendant la récession. « Ils ont raison », concède le secrétaire d'Etat à l'Emploi. « La France est le pays qui réussit le moins bien pour aider les jeunes à trouver un emploi rapidement ». Et Laurent Wauquiez ajoute que les diverses mesures gouvernementales en faveur de l'emploi des moins de 25 ans visent à aider 150 000 jeunes à trouver un emploi sur les 250 000 qui arrivent sur le marché du travail cet automne.

« La France et l'Allemagne, meilleurs résistants à la crise »

Reconnaissant donc que la France a « un problème pour l'accès de [ses] jeunes à l'emploi, ainsi que pour le maintien de [ses] séniors dans l'activité », Laurent Wauquiez tient tout de même à conclure : « pour le reste - et l'OCDE le souligne d'ailleurs -, la France et l'Allemagne, sont les deux pays qui ont le mieux résister dans cette crise. Mais il faut bien sûr qu'on continue à se battre, parce qu'il reste des mois difficiles devant nous. »

Pour écouter l'intégralité de l'interview de Laurent Wauquiez, cliquez ici.

La rédaction, avec Reuters-Bourdin & Co